Investir et Épargner
S'assurer

Beobank Home Secure

Système d’alarme et télésurveillance 24h/24. À partir de 22€/mois

Architecture ouverte

Quels sont les avantages d'une telle pratique ? Et à quoi faire attention ?

Que peut signifier une offre de fonds en architecture ouverte pour vous en tant qu’investisseur ? Découvrez-en ici tous les avantages et inconvénients.

Que peut signifier une offre de fonds en architecture ouverte pour vous en tant qu’investisseur ? Découvrez-en ici tous les avantages et inconvénients.

Dans le cas d’une architecture ouverte, les institutions financières proposent des fonds d’investissement de la concurrence outre leurs propres fonds (fonds maison). Quels sont les avantages d’une telle pratique ? Et à quoi faire attention ?

Un vaste choix

Une architecture ouverte signifie une offre étendue de fonds d’investissement, vous permettant de faire correspondre encore mieux votre portefeuille à vos souhaits personnels et à votre profil de risque. Supposons que vous cherchiez un investissement bien spécifique, comme des small caps en Asie ou du private equity en Europe orientale. S’il y a de fortes chances pour que votre banque ne propose pas elle-même de tels fonds d’investissement, elle peut cependant laisser la porte ouverte à des gestionnaires de patrimoine spécialisés dans ces domaines. De cette manière, vous êtes libre de suivre vos convictions et d’investir dans les thèmes, régions ou secteurs de vos choix.

Gestion des risques

Profiter d’un choix plus étendu vous permet également de mieux diversifier votre portefeuille : vous ne placez pas tous vos œufs dans le même panier. Vous ventilez ainsi vos risques sur un nombre plus élevé de classes d’actifs, de régions, de secteurs et de thèmes.
Cela vaut par ailleurs également pour votre diversification au niveau des gestionnaires eux-mêmes. Il est toujours bon de détenir en portefeuille des fonds de gestionnaires différents, pour limiter le risque de contrepartie, le risque d’une trop grande exposition à une même contrepartie.

Qu’en est-il des coûts ?

Les opposants à l’architecture ouverte évoquent souvent les coûts plus élevés qu’elle peut impliquer. Il est en effet question d’un troisième homme sur le terrain, qui souhaite lui aussi toucher sa part du gâteau. Il faut également faire preuve de vigilance et ne pas tomber dans la guided architecture, procédé selon lequel une institution financière gonfle les coûts des fonds tiers pour rendre ses propres fonds beaucoup plus attrayants. Fort heureusement, le législateur impose aujourd’hui une transparence totale à propos des coûts. Depuis 2018, les banques sont en effet tenues de fournir à leurs clients un relevé détaillé des coûts. Prenez le temps de bien analyser ce document, afin de savoir exactement dans quoi vous vous engagez.


Chez Beobank, nous proposons un vaste choix de plus de 300 fonds de 11 gestionnaires différents. Notre critère ? La qualité. Pas question d’une guided architecture donc, mais bien d’une architecture ouverte au sens véritable du terme. Dans votre intérêt, bien sûr.
 

Comment pouvons-nous vous aider ?