Chiffre du mois

En collaboration avec Amundi

L'île poubelle à nouveau accessible.

L'île poubelle à nouveau accessible.

Six mois de fermeture ont été nécessaires pour nettoyer Boracay, surnommée « l’ile poubelle », le joyau philippin désormais à nouveau accessible aux touristes.  Il faudra encore 6 mois pour que toute l’île soit complètement mise aux normes durables décidées par un gouvernement exaspéré par les dégâts du tourisme de masse et la gestion non durable du secteur du tourisme. 

Dans la finance on prend également de plus en plus conscience de l’importance de l’investissement durable : une approche qui vise à intégrer les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans les décisions d’investissement

Amundi, société de gestion de fonds

Chez Amundi, nous sommes convaincus que l'Investissement Responsable n'est pas un effet de mode et qu'il continuera à se développer dans les années à venir. Les motivations des investisseurs ont évolué et intègrent désormais des objectifs qui vont au-delà de la seule recherche de performance financière. Cette évolution est liée à la prise de conscience des enjeux de durabilité, et à la sensibilisation croissante de certains investisseurs à ces questions (notamment les ‘millenials’). Le public cherche à donner davantage de sens à ses investissements et l'aspect financier n'est plus l'objectif unique. Si les institutions supranationales et les ONG ont longtemps été seules en première ligne dans les combats contre la pauvreté, la corruption, la raréfaction des ressources, les entreprises et le secteur privé financier ont maintenant pleinement conscience de leur rôle à jouer pour une transition vers une économie plus durable. Les gouvernements apportent également leur pierre à l’édifice : toutes ces thématiques sont reprises dans les 17 objectifs des Nations-Unis (les ODD – objectifs de développement durable).

Nous sommes convaincus que la performance financière, pour qu’elle soit durable, suppose des stratégies de long terme. Une entreprise qui respecte l’environnement, valorise son capital humain et fait preuve de bonne gouvernance a de toute évidence plus de chances de performer au plan économique et financier. La création de valeur et le développement durable sont aujourd’hui plus que jamais liés.

Dès sa création en 2010, Amundi a défini l’investissement responsable comme l’un de ses piliers fondateurs.  Aujourd’hui, Amundi a décidé d’amplifier son engagement en faveur de l’investissement responsable : la prise en compte de l’analyse ESG sera généralisée dans la gestion de tous les fonds du groupe à horizon 3 ans.

Marc Danneels, Chief Investment Officer chez Beobank

L'investissement durable et responsable est indéniablement, et à juste titre, en hausse. La prise en compte dans le processus d'investissement de l'impact social, de la durabilité environnementale et d'une saine gestion des affaires peut aider les gestionnaires de fonds, lorsqu'ils choisissent d'inclure ou non des titres dans leur portefeuille, à choisir les valeurs qui répondent également à ces tendances "ESG" à long terme.

Cependant, nous constatons aujourd'hui qu'il existe de nombreuses interprétations différentes quant aux entreprises qui réussissent ou échouent ce test " ESG ". Nous assistons également à l'émergence d'une offre de fonds distincte, "ESG-proof" par rapport à l'offre de fonds "normale", et cette offre spécifique devient souvent (aussi) un outil marketing utile.

C'est pourquoi nous saluons toute initiative de sociétés de gestion de fonds qui intègrent des critères sociaux et de développement durable comme critère dans leur processus d'investissement pour l’ensemble de leurs fonds. Nous sommes convaincus qu'opter pour des entreprises aux normes éthiques, sociales et environnementales élevées peut être avantageux à long terme pour les investisseurs. Répondre aujourd'hui à ces tendances peut être bénéfique pour le rendement futur potentiel, tout en permettant à un investisseur d'apporter sa modeste contribution à un avenir plus écologique et socialement juste.