Investir et Épargner

Comment remplir sa déclaration d’impôt ?

La plupart des contribuables ne remplissent qu’une vingtaine de codes.

La plupart des contribuables ne remplissent qu’une vingtaine de codes.

Le moment est venu : depuis le 2 mai, vous pouvez rentrer votre déclaration d’impôt. De nombreux Belges considèrent cette tâche comme harassante et ont l’habitude de s’y prendre à la dernière minute, même si maintenant, il est devenu très facile de remplir sa déclaration d’impôt. Et nous nous faisons un plaisir de vous aider.

Comme chaque année, le moment est venu de remplir votre déclaration d’impôt. Vous pouvez soit le faire en ligne sur Tax-on-web (la méthode la plus utilisée), soit en recevant la version papier à renvoyer dans la fameuse enveloppe brune. Tax-on-web est opérationnel depuis le 2 mai et les déclarations papier ont été envoyées entre le 7 et le 24 mai 2019. Tous les contribuables qui ont utilisé Tax-on-web l’an dernier ne reçoivent plus de déclaration papier.

La déclaration comprend deux parties : la première partie doit être remplie par chaque contribuable. La deuxième partie est destinée aux chefs d’entreprise, indépendants et personnes ayant recueilli des revenus de capitaux, biens et/ou revenus divers.

Proposition de déclaration simplifiée

Le fait que l’administration remplisse à l’avance les données des Belges ayant une situation fiscale stable est très intéressant. C’est le cas si vous touchez un salaire, une pension ou une allocation et que vous n’avez pas de revenu à déclarer. 3,2 millions (environ 42%) des contribuables recevront cette année ce type de proposition et cela se fera normalement par voie électronique. Si vous vous connectez à Tax-on-web, il vous suffit simplement de vérifier si toutes les données se trouvant dans cette proposition de déclaration simplifiée sont correctes.

Rassemblez les documents nécessaires

Vous êtes prêt à remplir votre déclaration ? Sachez qu’une bonne préparation représente la moitié du travail. Vous avez besoin de votre carte d’identité et d’un numéro de compte bancaire (si vous êtes parmi les chanceux à être remboursés). Rassemblez tous les documents relatifs aux revenus et aux dépenses de 2018. Pensez notamment à :

  • toutes les données concernant vos revenus (travail, immobilier, pension, résultats financiers pour les commerçants et professions libérales, pensions alimentaires, revenus cadastraux…)
  • vos frais professionnels (y compris les cotisations sociales pour les indépendants)
  • vos attestations fiscales de crédit hypothécaire et relatives à une assurance-vie
  • vos versements pour l’épargne-pension et l’épargne à long terme
  • les frais de garde d’enfant
  • vos attestations pour chèques ALE et titres-services
  • vos attestations fiscales de libéralités déductibles
  • un aperçu des versements anticipés
  • les factures relatives aux dépenses en vue d’améliorer le rendement énergétique et de sécuriser votre habitation contre le vol ou l’incendie
  • vos comptes à l’étranger

Calcul à l’avance

Une fois tous les documents recueillis, ne remplissez pas directement votre déclaration définitive. Remplissez dans un premier temps le document préparatoire. Vous pourrez y faire des annotations (et des erreurs). Conservez ce document préparatoire, car il pourra vous servir plus tard (par exemple pour la déclaration de l’année d’après ou si l’administration vous demande des informations complémentaires). Le SPF Finances dispose également d’un outil en ligne qui vous permet d’estimer de façon totalement anonyme le montant de l’impôt à payerTax-Calc. Il s’agit d’un service facile d’utilisation qui, en pratique, est relativement précis. Vous aurez ainsi une bonne vision de ce à quoi vous devez vous attendre.

Délais 2019

Vous en avez terminé avec le document préparatoire ? Vous pouvez alors tout remplir sur la version papier ou sur Tax-on-web, qui est désormais intégré à MyMinfin.be. Évitez le stress et les amendes dus à une déclaration rentrée tardivement. Le vendredi 28 juin 2019 est le dernier jour pour rentrer les déclarations papier. Si vous effectuez votre déclaration en ligne, vous aurez jusqu’au jeudi 11 juillet pour ce faire. Gardez en tête que Tax-on-web connaît une grande affluence lors des derniers jours et peut rencontrer des problèmes. Le SPF Finances attend une grande affluence dès le 5 juillet et une affluence encore plus importante à partir du 9 juillet.

Besoin d’aide ?

Si vous avez encore des questions, plusieurs options s’offrent à vous. Vous trouverez des réponses en ligne dans cette brochure explicative. Vous pouvez téléphoner à l’administration (au 02/572 57 57, tous les jours entre 8h et 17h) pour demander des informations. Le SPF Finances organise des séances de remplissage dans tout le pays où vous pouvez remplir votre déclaration avec un expert. Vous trouverez ici la liste des séances de remplissage 2019. Pour finir, vous pouvez faire appel à un comptable qui trouvera peut-être quelques erreurs ou pourra vous conseiller pour faire des économies. Cela vous offre également plus de temps, car ces ‘mandataires’ peuvent transmettre les déclarations jusqu’au jeudi 24 octobre 2019.

Nouveaux codes

Au cours de l’année 2018, le nombre de codes à remplir a été revu à la baisse et cette année, de nouveaux codes ont été ajoutés. En Flandres, ils sont au nombre de six alors qu’à Bruxelles et en Wallonie, il y a sept nouveaux codes. Parmi ces nouveaux codes, vous retrouvez celui pour déclarer les coûts liés à l’adoption d’un enfant ou celui pour ceux qui touchent des revenus issus de l’économie participative (comme Uber ou Airbnb). Le numéro de ces codes est 829 en Flandres, 833 en Wallonie et 815 à Bruxelles. Cela peut sembler impressionnant, mais en fin de compte, ce n’est pas si compliqué que cela. En effet, la plupart des contribuables ne remplissent qu’une vingtaine de codes. Le temps moyen pour remplir une déclaration via Tax-on-Web est passé de 24 minutes en 2017 à 22,36 minutes en 2018. N’attendez plus !

Comment pouvons-nous vous aider ?