La dette asiatique : une manière de diversifier votre portefeuille ?

La dette asiatique : une manière de diversifier votre portefeuille ?

La dette asiatique : une manière de diversifier votre portefeuille ?

Dans un monde où la quête de rendement demeure importante, nos analystes se sont plongés dans la poursuite de la diversification de la dette des pays émergents. Voyons un peu ce qu’il en est du marché asiatique.

 

Perspectives du marché asiatique

La situation actuelle reste avantageuse pour les marchés des rentes ou des obligations :

 


  • Les marchés connaissent une certaine nervosité en l'absence d'augmentation des taux d'intérêt américains, qui se fait attendre depuis plus de 9 ans déjà.

  • Les obligations restent intéressantes pour les investisseurs.

  • La croissance reste faible, malgré l’amélioration qui s’est dessinée au début 2015.

  • L’inflation reste faible aussi.


  •  


De plus, l’Asie conserve un grand nombre de qualités techniques :

 

 


  • Le marché local reste crucial pour la dette asiatique.

  • La qualité supérieure des obligations reste prisée par les investisseurs européens et américains.

  • L’Asie est sous-pondérée dans la plupart des portefeuilles, tant pour la sous-classe d’actif  ‘gouvernementale ’ que ‘d’entreprise’.

  • L’émission de la dette reste stable. Ce qui permet aux investisseurs de profiter des émissions sur le marché primaire.

  • L’Asie propose des notes de crédit avantageuses par rapport aux pays émergents en Europe et en Amérique latine.


  •  


 

La dette publique et le High Grade Corporate

Quels sont les aspects intéressants de la dette asiatique pour les gestionnaires de fonds ?

Chine : un marché qui monte

Malgré le freinage du Produit Intérieur Brut, les entreprises privées proposent des options intéressantes. Leur bilan est solide, ce qui améliore les credit spreads et entraîne de bonnes prestations sur le marché chinois primaire. Au niveau des secteurs, ce sont surtout ceux des services publics, de la technologie et des biens de consommation qui offrent des valeurs intéressantes. Surtout en comparaison avec les entreprises qui se concentrent sur les matières premières et la construction (les entreprises étatiques).

Hong Kong : risques politiques et bulle de la construction résidentielle

Au niveau de la construction résidentielle, nos analystes détectent quelques risques, comme une hausse du taux d'intérêt, des prix plus élevés et des surplus. Quelles entreprises en profitent ?

 

 


  • Les entreprises pouvant présenter des revenus bien répartis.

  • Les entreprises de télécom craignant peu la concurrence du marché.

  • Les services publics pouvant démontrer des revenus stables.


  •  


Corée : appréciée, malgré les spreads réduits

La Corée peut être intéressante, à l’échelon gouvernemental, sur le plan du budget. Des évolutions positives sont notoires au niveau de la dette publique et des crédits, ce qui rend le pays populaire parmi des investisseurs tels qu'IG (Investment Grade). Et ce malgré les évaluations élevées.

Inde : les réformes sont positives pour l’économie

Les réformes économiques indiennes et la consolidation budgétaire sont positives pour le marché. L’offre de nouvelles entreprises donne également des opportunités d’investissement dans un pays où la base économique est en train de s’améliorer. En matière d'obligations et d'évaluations des institutions émettrices, l'Inde se situe sur la même ligne que le marché asiatique général.

 

La dette High Yield

Si l’on considère le fossé entre les spreads HY (High Yield) et HG (High Grade), on observe que la dette asiatique HY offre des spreads intéressants. Les évaluations asiatiques sont d’ailleurs plus attrayantes que la dette noté BB aux États-Unis.

Chine : un marché en croissance (Yield To Maturity en moyenne 8,5%)

La consolidation du marché entraîne davantage de fusions, d'acquisitions et de joint-ventures, qui renforcent à leur tour les évaluations sur le marché immobilier.

Les Philippines (Yield to Maturity en moyenne 4,6%)

Les entreprises qui dominent le marché et qui peuvent présenter une répartition géographique surtout, en tirent avantage.

 

Conclusion

La dette asiatique offre, malgré la qualité de son crédit et sa diversification, une valeur ajoutée.Elle peut donc permettre, en proportion limitée, de diversifier davantage un portefeuille d’investissement. La pression sur les marchés d’actions chinois incite les investisseurs vers les obligations offrant des notes de crédit et un yield attractif. Afin de réduire l’incertitude sur cette classe d’actif, il serait d’avis de prendre des positions après la hausse des taux de la FED, attendue en septembre.

 

Nous vous rappelons que les produits d’investissement sont exposés à des risques, en ce compris la perte possible du capital investi. Les produits d’investissement ne sont pas des dépôts bancaires et ne sont pas garantis par Beobank NV|SA.