Pour une meilleure expérience de navigation, nous vous invitons à utiliser un autre navigateur compatible comme Firefox ou Google Chrome.

S'assurer
Beobank Home Secure

Système d’alarme et télésurveillance 24h/24. À partir de 22€/mois

Un skipper n’est jamais vraiment seul…

Découvrez les femmes et les hommes qui rendent possible le rêve de Jonas Gerckens…

Dans l’ombre d’un skipper ? Une équipe de talents et de passionnés. Des femmes et des hommes qui participent à l’aventure humaine de Jonas Gerckens. Voici leur portrait !

Le départ d’une épreuve comme la Route du Rhum ? Un évènement intrigant et marquant… Tant cette course transatlantique en solitaire à la voile — entre Saint-Malo et la Guadeloupe — est à la fois synonyme d’évasion et symbole de l’imaginaire du marin solitaire. Des loups de mers prêts à disparaître seuls dans l’immensité de l’océan pendant plusieurs jours (voire des semaines). Voguer au-delà de la ligne d’horizon sans un mot échangé. Au-delà de leurs forces mentales et physiques ; des pannes et des tempêtes ; et des nuits trop courtes. Ils bravent — seuls — les éléments dans des conditions précaires et affrontent l’imprévisibilité de la mer à la barre de leur bateau…

Jamais sans mon équipe !

Mais leur solitude ne dure qu’un temps ! Derrière chaque marin de course au large ? Une équipe. Un collectif ! Une garde rapprochée fidèle et dévouée qui travaille d’arrache-pied avant et après chaque compétition. C’est le cas de Jonas Gerckens, skipper et sportif de haut niveau Adeps ! Mais qui sont ceux qui rendent possible son rêve ? Ceux qui aident le skipper belge à atteindre ses objectifs. Entre autres ? Un top 5 lors de la prochaine Route du Rhum en 2022 à la barre de son nouveau bateau Volvo 164 financé en partie par Beobank.

« Sur les grandes courses en solitaire : 80% du travail se fait en équipe et en amont », explique le marin belge. « Hormis pendant le chantier naval (ndlr Le bateau a été mis à l’eau en mai), une semaine type consiste en trois ou quatre jours d’entraînement sur l’eau (réglages, stratégie, etc.). Le reste du temps est consacré à tous les autres pôles : la météo ; le coaching mental et physique ; l’apprentissage des premiers gestes de secours ; la nutrition ; etc. » Comme au sein d’une véritable PME, chaque membre de l’équipe est un élément clé pour atteindre le succès ! Voici ceux qui composent celle de Jonas.

  • Le bras droit 

Même s’il est gaucher, Jonas compte beaucoup sur son bras droit : Julien Lubrano. Son rôle ? Préparer le bateau ! Ce vieux loup de mer barbu et discret a suivi quotidiennement le chantier de construction du Volvo 164. Il s’occupe aussi de l’entretien du bateau et de sa mise en place avant les courses. Une fonction clé dans ce sport extrême où les réglages et les choix techniques comptent énormément.

  • Les maîtres voiliers

Benoit Hantzperg est un as des voiles. La conception et les réglages de celles du Volvo 164 ? C’est lui ! Le navigateur de talent sera aussi le co-skipper de Jonas sur les grandes courses en double, comme la Transat Jacques-Vabre du 7 novembre prochain… Fred Duthil est le patron de la voilerie à La-Trinité-sur-Mer qui équipe le Volvo 164. Un régatier chevronné de haut niveau et au mental de gagneur qui aide aussi Jonas sur le plan de la performance et l’accompagne sur certaines courses.

  • Le binôme

Sophie Faguet est la co-skipper de Jonas chez les Red Dolphins au sein du projet olympique belge de course au large pour les JO de Paris en 2024. Un talent multidisciplinaire au rire ravageur et très contagieux qui aide aussi à la préparation du bateau et forme un duo très complémentaire avec Jonas !

  • Le coach en mer

En plus de former Jonas sur l’eau, Benoit Charon est aussi artiste-peintre. Un amoureux de la langue française au regard aiguisé sur la vie, parfois cynique, mais toujours positif. Une influence cruciale pour le skipper…

  • Le coach physique

Stéphane Eliot est le roi du gainage : une véritable « bête noire » pour Jonas. Dans un sport extrême comme la course au large, la préparation physique est capitale pour être performant. Un poste « difficile » que Stéphane remplit avec exigence et bonne humeur…

  • Le coach mental

Nicolas Meuus est zen… Mais il sait comment secouer Jonas quand c’est nécessaire. Et pour cause : face aux conditions extrêmes d’une course en solitaire, le mental fait souvent la différence au moment de dépasser ses limites ! Nicolas est un ancien rugbyman pro qui connaît parfaitement les rouages du sport de haut niveau. Une oreille toujours attentive.

  • La voix et les bras

Delphine Simon est à la fois les deux bras (voir les jambes) de Jonas. C’est le skipper qui le dit… La journaliste est devenue une pièce centrale de son équipe. Que ce soit dans la gestion de son projet et de tous les à-côtés ; la communication ; la recherche de partenaires ; etc. Une mission capitale pour réaliser les rêves et les aventures du marin belge.

Et bien plus encore…

Ces personnes intègrent la garde rapprochée de Jonas Gerckens. Mais bien d’autres femmes et hommes apportent leur pierre à l’édifice. Parmi eux ? David Raison, l’architecte du Volvo 164, ainsi que tous les intervenants du chantier naval JPS. Christian Dumard, le maître en météorologie, Serge Pieters, le coach nutrition, Tanguy Leglatin, le second coach en mer, les rois de la ficelle, les orfèvres du composite ou encore des personnalités comme Typh Barrow, Lionel Rigolet ou Remco Evenepoel, qui échangent avec Jonas sur l’aspect mental de son sport. Sans oublier les partenaires, qui de près ou de loin, contribuent à cette aventure humaine ! Preuve qu’un skipper n’est jamais seul...

 

Skipper Jonas Gerckens

Envie de découvrir le quotidien de Jonas et de son équipe sur le bateau ?

Et de savoir comment Beobank a contribué à la réalisation du rêve de Jonas ?

Suivez son parcours ambitieux dans notre webinaire : Quand passer du rêve à la réalité nécessite d’être bien entouré. #OnSeComprend

Regarder la vidéo

Comment pouvons-nous vous aider ?