Investir et Épargner
S'assurer

Beobank Home Secure

Système d’alarme et télésurveillance 24h/24. À partir de 22€/mois

Refinancer mon prêt immo : le bon plan ?

Quand est-ce intéressant de refinancer votre prêt immobilier, et comment faire ?

Quand est-ce intéressant de refinancer votre prêt immobilier, et comment faire ?

Les taux d’intérêt hypothécaires sont appelés à rester très bas en 2020. Avez-vous pour autant intérêt à refinancer votre prêt ? Et si oui, comment vous y prendre ?

On ne cesse de le rappeler, les taux d’intérêt hypothécaires sont au plus bas. D’après le baromètre Immotheker, un prêt à 20 ans s’octroie aujourd’hui en moyenne à un taux d’intérêt annuel de 1,64%, contre 2,60% en 2015 et 4,5% en 2010. Pas étonnant dès lors que les propriétaires sont si nombreux à refinancer leur crédit habitation. Au mois de novembre 2019, les banques ont accordé 50% de refinancement de plus qu’un an plus tôt. Et pour ceux d’entre vous qui n’auraient pas encore franchi le pas, pas de panique, les conditions devraient rester tout aussi favorables en 2020. 

Ai-je intérêt à refinancer mon prêt ?

La tentation est grande de refinancer un prêt contracté à taux fixe il y a plusieurs années. Mais est-ce intéressant pour vous ? Ce n’est pas forcément évident. Le taux n’est pas la seule variable à prendre en compte. Un refinancement s’accompagne d’autres frais à ne pas négliger.

Option 1 : refinancer en interne

Première démarche à effectuer : vous renseigner auprès de votre banquier. Il n’est pas obligé d’accepter de renégocier le prêt, mais si vous obtenez une offre intéressante d’une banque concurrente, il sera peut-être prêt à faire un effort pour ne pas vous perdre. Dans ce cas, les frais seront en principe moindres que si vous optez pour une autre institution financière :

  • une indemnité de remploi pouvant aller jusqu’à 3 mois d’intérêts sur le montant remboursé
  • des frais de dossiers
  • des frais potentiels liés à la révision de votre assurance solde restant dû et de l’assurance logement.

Option 2 : refinancer en externe

Souvent, une autre banque sera encline à vous proposer un taux encore plus avantageux pour vous attirer. Cependant, et votre banquier actuel le sait, d’autres frais importants s’ajouteront à ceux mentionnés ci-dessous. Car il faudra par exemple lever l’hypothèque existante pour en constituer une autre dans votre nouvelle banque. Cela impliquera de repayer des frais de notaires et des frais d’enregistrement. Le site guide-epargne.be vous permet de faire votre propre calcul.

Le bon moment pour refinancer

Pour que le refinancement en vaille la peine, il est communément admis que la différence entre le taux négocié il y a plusieurs années et celui obtenu aujourd’hui soit d’au moins 1% sur base annuelle. A moins parfois que la durée de votre prêt soit très longue, de 30 ans par exemple. Plus l’échéance est éloignée, plus vous pourrez en effet étaler le coût du refinancement dans le temps et plus celui-ci sera indolore.

 

Comment pouvons-nous vous aider ?