Transport en vacances : comment faire ?

Transports en vacances

Transports en vacances

Vous avez trouvé un billet d’avion particulièrement intéressant et vous avez fait une bonne affaire pour votre lieu de résidence? Vous voulez sans doute aussi limiter le coût de vos transports en vacances. Mais que peut coûter la location d’une voiture ou d’un taxi et à quels ‘petits’ caractères doit-on faire attention. Voici nos conseils.

Lors de la recherche de votre prochaine destination de vacances, vous ciblez principalement le prix des billets d’avion et de votre lieu de résidence. Si vous souhaitez réellement tenir votre budget sous contrôle, mieux vaut également vérifier le prix des transports une fois sur place. Pensez aux transports publics, à la location d’un scooter, au prix des taxis et à la location de voitures. Essayez de comparer les prix avant votre départ. Vous trouverez un grand nombre de sociétés de transport, locales et internationales.

Sachez, par exemple, que de nombreuses compagnies aériennes low cost proposent également des formules de transport low cost depuis l’aéroport où vous arrivez. Cela vaut donc la peine de jeter un œil et de comparer. Une pré-réservation peut être plus économique, mais, hors saison touristique, vous pourrez négocier sur place. Sachez aussi que les prix peuvent augmenter rapidement pendant la haute saison. Les raisons sont diverses, par exemple le manque de disponibilité des petites voitures.

Transport privé

Un premier outil pratique sera un comparateur de prix d’un Uber, d’un Lyft ou d’un taxi local. Contrairement à ce que l’on pense, cela ne demande que peu de temps et d’effort. Il existe de nombreuses apps et sites web qui vous offrent une vue d’ensemble claire et mise à jour en un rien de temps. Un bel exemple ? Le site RideGuru qui compare les prix dans plus de 70 pays. Vous pouvez même l’utiliser pour des réservations en ligne.

Taxi partagé

Une initiative récente et particulièrement moderne est le partage de taxi. Vous voyagez moins cher d’un point A à un point B en partageant le véhicule avec des personnes qui effectuent le même trajet que vous, voire un trajet plus long. Cela vous permet de réduire de 20 à 40% le coût de votre transport. Attention, sachez que le partage de taxi se fait essentiellement dans les grandes villes par des organisations comme UberPOOL.

Transports en commun

Si vous ne quittez pas l’Europe, vous savez que vous bénéficierez sur le continent d’un excellent réseau de bus, de trains, de trams et de métros. L’Europe de l’Ouest est connue dans le monde entier pour ses transports en commun bien organisés, même si les autochtones pestent toujours contre leur retard. Vous souhaitez vous rendre dans le paradis des amateurs de transports publics ? Direction Stockholm.

À vélo dans la ville

L’une des manières les moins chères et les plus flexibles de se déplacer en ville est le vélo. Non seulement vous économiserez beaucoup d’argent, mais vous explorerez aussi la ville de manière plus personnelle. Vous vous arrêterez quand vous voulez, ne devrez pas passer quinze minutes à chercher une place de parking, ne devrez pas payer ledit parking, ne devrez pas vous soucier de l’essence, etc. De par le monde, les villes touristiques les plus favorables au vélo sont Copenhague, Amsterdam, Bordeaux, Séville, Barcelone, Berlin, Buenos Aires, Dublin, Vienne, Paris, Hambourg et Montréal. Il ne vous reste plus qu’à réserver votre voyage.

Louer une voiture

Vous avez l’intention d’explorer une plus grande région, mais vous n’aimez pas dépendre d’un quelconque horaire ? Rien ne vaut alors la location d’une voiture, d’autant plus si celle-ci vous attend à l’aéroport. C’est beaucoup moins cher que de voyager en taxi, c’est flexible et vous économisez le coût du transfert de l’aéroport à votre lieu de résidence. Attention, optez pour la solution la moins chère : une voiture compacte. Plus elle sera grande, plus cher cela sera et plus difficile sera la recherche de place de parking. Attention : les prix de location indiqués sont souvent hors assurances ou autres options telles qu’un siège enfant, un GPS, un deuxième conducteur… Vous souhaitez racheter ou diminuer la franchise en cas d’accident ? Cela peut rapidement vous coûter une jolie petite somme. Notre conseil ? Comparer !

Louer un scooter

Une alternative et manière très populaire de se déplacer, est de louer un scooter. Mais soyez attentifs… Surtout dans les pays asiatiques. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, la Thaïlande est le deuxième endroit le plus dangereux de la planète. Dans ce genre de pays, un casque et une assurance complète seront très utiles. Si vous voyagez en Europe et que vous souhaitez découvrir une région comme la Toscane ou une île grecque, vous vous assurerez que les débutants en scooter soient prudents.

Une bonne préparation

Ceux qui voyagent souvent savent qu’une préparation minutieuse est un atout absolu dans de nombreux domaines. Vérifiez par exemple si le montant disponible sur votre carte de crédit est suffisant pour servir de garantie, si vous souhaitez louer une voiture. Retirer de l’argent à un distributeur à l’étranger est-il facile ? Vous devriez toujours rendre une visite à votre conseiller en agence avant votre départ. Il pensera à différents points auxquels vous ne pensez pas forcément.