Trucs et astuces pour votre chasse au logement

Trucs et astuces pour votre chasse au logement

Trucs et astuces pour votre chasse au logement

Acheter une maison ne se limite malheureusement pas à signer un contrat. Pour certains, la chasse à la maison est synonyme de quête interminable, de négociations stressantes avec les vendeurs et de frustration sur le peu d’avancées. Pour éviter tout cela, nous vous apportons quelques trucs et astuces afin de tirer le meilleur de vos démarches.

La recherche avant tout

Comme pour la plupart des choses, votre recherche commence par une analyse de votre environnement. Plongez dans Internet pour sélectionner la propriété qui correspond à vos critères. Trouvé ? Vérifiez ensuite depuis combien de temps la maison est en vente. Si ce délai dépasse six mois, vous déduirez que les vendeurs ont fixé un prix de vente trop élevé. Pour ce genre de maison, vous estimerez à 10% la réduction envisageable sur le prix demandé.

Astuce : La meilleure manière d’estimer la valeur réelle d’une maison est de vérifier le prix des habitations similaires vendues à proximité au cours des derniers mois. Cette information est disponible auprès du cadastre.

Préférez faire appel à un agent immobilier plutôt que de vous lancer seul. Mais comment savoir qui est le plus efficace pour ce job ? Le plus évident est de choisir un agent immobilier local. Il connaît bien son marché, mais cela présente aussi des inconvénients. Il y a ainsi fort peu de risques qu’il ne se confronte directement au vendeur, les chances étant grandes que les deux parties se soient déjà entendues au préalable. Pour éviter cet écueil, optez pour un agent venant d’une autre région.

Il est tout aussi important de contacter un notaire. Il a pour responsabilité de s’assurer que vous achetez en connaissance de cause. Il doit recueillir tous les documents et attestations nécessaires à l’achat d’un logement. Un bon notaire vous fera gagner de l’argent. Si vous avez trouvé la maison de vos rêves, vérifiez les documents inhérents et voyez, par exemple, si la maison entre dans les caractéristiques d’une habitation modeste (lisez avec des droits d’enregistrement réduits) ou si le propriétaire n’a pas commis d’infraction urbanistique. Pour trouver un bon notaire, il est préférable de se renseigner auprès d’amis, de membres de la famille ou de collègues qui ont déjà acheté une maison.

Durant la visite

Vous avez trouvé la maison de vos rêves ? Durant la visite, emmenez un entrepreneur de vos amis ou à quelqu’un s’y connaissant en la matière. Il remarquera immédiatement les imperfections et vous donnera ainsi une marge de négociation supplémentaire. N’oubliez pas de vérifier si tous les dires du vendeur sont avérés. Si l’on vous dit que le jardin est orienté au sud, prenez votre smartphone et installez-y une boussole.

Si le vendeur vous affirme que la maison est bien isolée, n’hésitez pas à lui demander un certificat PEB officiel. Pour les nouvelles constructions, le chiffre clé est de 120 KWh/m² ou moins. Pour les maisons plus anciennes, vous accepterez 600 kWh/m² ou plus. Assurez-vous aussi que les diverses extensions ont été autorisées afin d’éviter des problèmes ultérieurs. Autre document indispensable : le certificat obligatoire d’inspection électrique. Enfin, il y a tout ce qui concerne l’eau. Certes, aucun certificat n’est obligatoire, mais il est toujours important de savoir si l’immeuble est situé ou non dans une zone inondable.

Viennent ensuite différents détails : testez le bon écoulement des toilettes, faites couler les robinets et vérifiez les changements sur le compteur… Faites des croquis et prenez des photos durant votre visite, car, croyez-nous, après trois visites, les détails de chacune seront dans les oubliettes de votre mémoire.

Vous êtes réellement sous le charme ? Visitez cette maison une ou deux fois supplémentaires, à des moments différents. Vous pourrez ainsi voir si la rue est animée, si vous devez subir des nuisances sonores, s’il y a des avions et si vous avez de nombreux voisins.
Astuce : ne laissez pas transparaître votre coup de cœur pour une maison afin de ne pas placer le vendeur dans une position dominante.

Posez-vous les bonnes questions

Vous êtes rentré chez vous et êtes sur le point de faire une offre ? Posez-vous les questions ci-dessous. Les réponses vous permettront d’avoir une certitude absolue ou, au contraire, de douter du bien-fondé de l’achat.

- La distance maison-travail est-elle réaliste ? Pouvez-vous éviter les embouteillages ?
- Avez-vous assez de places de parking ? Sinon, quelle est la politique de stationnement dans la rue ou le quartier ?
- Y a-t-il une bonne connexion aux transports en commun ?
- Vous souhaitez des animaux de compagnie ? Y a-t-il suffisamment de place pour eux ?
- Quels sont les coûts à prendre en compte ?

Cette dernière question est sans doute la plus importante. Établissez une liste détaillée de ce à quoi vous devez vous attaquer et obtenez un prix global des plus réalistes.

Crédit Hypothécaire

Envie d'acheter ou de construire?

Prenez rendez-vous