Phishing ? Voilà comment couper l’herbe sous le pied des fraudeurs !

  • Ne communiquez jamais votre code bancaire ou mot de passe par téléphone, e-mail, sms ou sur les réseaux sociaux. Votre banque ne vous les demandera jamais de cette façon. Découvrez tous nos conseils pour garder votre compte en banque et votre argent bien à l’abri.

Qu’est-ce que le phishing ? Et le smishing ?

Le terme phishing vient de l’anglais et fait référence aux escrocs qui « hameçonnent» vos données bancaires secrètes. Les fraudeurs se présentent au nom d’une institution financière, d’une compagnie de téléphone, d’un fournisseur, etc. Et après vous avoir déballé toute une histoire, ils vous demandent vos coordonnées bancaires et votre code.

Jusqu'à présent, le phishing s’effectuait par e-mail ou téléphone, mais la créativité des criminels n'a pas de limite. Maintenant, ils essaient aussi d'obtenir vos données bancaires confidentielles par sms : c’est ce que l’on appelle le smishing ou sms-phishing. Dans ce cas, vous recevez un sms contenant un lien sur lequel on vous demande de cliquer. Dans la fenêtre qui s’ouvre, on vous  demande ensuite de remplir des données confidentielles. A première vue, le sms et le lien peuvent ne pas sembler suspect mais il s’agit bien d’une tentative de fraude.   

 

Important !
Ne communiquez jamais vos données secrètes (mot de passe, numéro de carte de crédit, codes pour les opérations bancaires sur internet, etc.) par téléphone, e-mail, sur les réseaux sociaux ou des sites web que vous ne connaissez pas.

 

Comment reconnaître le phishing ?

U ontvangt een e-mail die lijkt op een Beobank e-mail, maar het verzendadres is niet @beobank.be. Het bericht vraagt u om via een link (naar een frauduleuze website) uw bankgegevens en -codes op te geven. Niet doen!

  • Par e-mail :
    Vous recevez un e-mail qui ressemble à un e-mail Beobank, mais l’adresse d’expédition n’est pas @beobank.be. Le message vous demande de communiquer vos données et codes bancaires via un lien (vers un site web frauduleux). N’en faites rien !
  • Mais aussi par sms, via les réseaux sociaux...
    Depuis peu, de tels messages sont également envoyés par sms et d’autres canaux de communication (par sms, on l’appelle le ‘smishing’). Votre banque ne vous demandera jamais vos données bancaires ou codes d’accès par cette voie !
  • Par téléphone :
    Quelqu’un vous appelle, vous demande votre code d’accès et le code digipass ou sms pour la transaction bancaire par internet. Ou la personne vous demande de saisir ces données sur un faux site web frauduleux.

     

Important !
Ne donnez vos codes d’accès et bancaires que sur notre site web Beobank ou dans l’appli officielle Beobank.

Conseils pour garder votre argent en sécurité

Les techniques de phishing deviennent de plus en plus créatives et professionnelles. Suivez ces conseils pour déjouer les tentatives des fraudeurs et effectuer vos opérations bancaires en toute sécurité.

  • Ne communiquez jamais vos mots de passe et codes bancaires secrets par téléphone, même si la personne qui vous appelle travaille soi-disant pour une société que vous connaissez ou dont vous êtes client.
  • Contrôlez toujours si les e-mails proviennent de l'adresse e-mail officielle (ex. @beobank.be) et ne cliquez jamais sur un lien vers un site web où l'on vous demande d'indiquer vos données et codes bancaires.
  • Ne donnez vos codes d'accès et bancaires que sur notre site web Beobank (dont l'adresse débute par https://www.beobank.be/) ou dans l'appli officielle Beobank.
  • Ne laissez pas traîner vos extraits ou documents bancaires (avec les coordonnées bancaires). Déchirez-les en petits morceaux et jetez-les dans plusieurs poubelles différentes.
  • Vous avez une carte de crédit Beobank ? Alors inscrivez-vous au service Beobank Alert. Nous vous enverrons alors un sms ou un e-mail lorsque votre carte de crédit est utilisée pour une transaction de 150 euros ou plus.
  • Lorsque vous effectuez un paiement, vérifiez une dernière fois le montant avant de confirmer la transaction.
  • En cas de doute vous pouvez toujours nous demander de l'aide. Appelez votre agence Beobank ou complétez le formulaire de déclaration de fraude.

Vous trouverez d'autres conseils utiles sur www.safeonweb.be

Exemple email frauduleux "certain nombre de notifications"

Exemple email frauduleux

Exemple email frauduleux "nouvelle application"

Exemple1 email frauduleux

Exemple email frauduleux "nouvelle interface"

Exemple2 email frauduleux

Exemple email frauduleux "compte de sécurité"

Email frauduleux "compte de sécurité"

Et si vous êtes quand même victime de phishing ?

  • Informez toujours votre banque lorsque vous recevrez des appels ou des mails frauduleux.
    Les mesures requises pourront ainsi être prises contre les fraudeurs. Vous pouvez signaler ici un cas de fraude et envoyer les mails frauduleux à fraudebe@beobank.be et suspect@safeonweb.be
  • Vous avez communiqué vos informations secrètes par accident ?
    Prenez directement contact avec Card Stop (070 344 344) ou avec votre banque, afin que vos comptes, cartes et codes d’accès puissent être bloqués et changés.