Mensualisez et provisionnez certaines de vos dépenses !

La gestion de trésorerie est cruciale pour tout entrepreneur

La gestion de trésorerie est cruciale pour tout entrepreneur

L’aventure entrepreneuriale est pleine de surprises, mais certaines de vos dépenses sont récurrentes et prévisibles. Vous avez donc tout en main pour prévoir le coup... Comment ? Provisionnez ces dépenses fixes, mensualisez les frais annuels et préserverez ainsi votre trésorerie !

Trésorerie comme « trésor »

La gestion de trésorerie fait partie des éléments clés que tout entrepreneur doit maîtriser. L’idée n’est pas de devenir un cador en comptabilité, mais de mener votre entreprise à bon port… Commençons par une définition : la trésorerie représente l’argent disponible en caisse et sur vos comptes bancaires. Mais vous vous en doutez : votre trésorerie fluctue en permanence en fonction de vos rentrées et de vos paiements. Il ne suffit donc pas de connaître votre situation à un instant donné, mais bien d’élargir votre champ de vision dans le temps. En effet, vous avez peut-être beaucoup de cash en caisse aujourd’hui, mais vous allez devoir régler un important décaissement dans les prochains jours. La gestion de trésorerie vous aide donc à maîtriser ces décalages temporels — entre vos flux entrants et sortants — pour anticiper les « creux » et ne jamais vous retrouver « à sec » au moment de faire face à vos échéances...

Identifiez vos coûts récurrents

Vous le constatez peut-être quotidiennement : votre trésorerie est sans cesse sous pression. Heureusement, vous disposez de plusieurs leviers pour améliorer votre gestion, en particulier la faculté de prévoir toute une série de dépenses. Ces frais plus ou moins fixes et récurrents dont vous pouvez estimer approximativement le moment et le montant à payer. Premier conseil : passez en revue votre structure de coûts et épinglez ceux qui entrent dans cette catégorie. Certains sont mensuels (loyers, frais d’entretien, salaires, remboursements de crédits, licences IT, etc.), d’autres trimestriels (TVA, cotisations ONSS, versements anticipés d’impôt, vos cotisations sociales, etc.) et d’autres annuels (les pécules de vacances, les treizièmes mois, les primes de fin d’année, les primes d’assurances, etc.). Une fois cette liste dressée, vous avez une vue plus claire sur toutes les échéances auxquelles votre entreprise doit faire face : quand et combien ! Indispensable pour gérer vos liquidités et prendre certaines décisions : investissements, commandes, paiements, etc.

Établissez des filets de sécurité

Mais vous pouvez aller plus loin… En effet, vous pouvez envisager de créer des « filets de sécurité » pour certaines postes cruciaux, incontournables et dont les retards de paiement peuvent s’avérer préjudiciables (notamment vos dettes publiques). En d’autres mots, le but est de constituer des provisions pour certains frais récurrents et incompressibles. Une bouffée d’oxygène salutaire pendant certains mois compliqués pour vos liquidités… Évidemment, il est illusoire de penser que vous pourrez provisionner tous vos postes de dépenses, mais gardez en tête ce « scénario idéal » dans votre gestion de trésorerie. Une façon de prévenir la « panne sèche » de cash ainsi que d’éviter de trop lourds décaissements qui déséquilibrent votre trésorerie…

Changez la périodicité

Certains paiements annuels se font discrets tout au long de l’année… jusqu’à ce que vous deviez les régler. Des décaissements qui pèsent lourd sur la balance ! De plus, vous ne l’aviez peut-être pas prévu, mais cela tombe pile au moment de payer une importante commande. Vous vous trouvez alors devant un dilemme que vous auriez pu anticiper… Comment ? « Lissez » ces dépenses mensuellement. Un exemple ? Demandez à votre assureur de changer la périodicité du paiement de vos primes annuelles pour payer tous les mois. Une facilité qui comporte peut-être un coût, mais qui soulagera votre trésorerie. Pour les pécules de vacances ou les treizièmes mois, votre banque vous propose aussi une excellente solution : financer ces dépenses. Votre banque vous avance donc l’argent nécessaire à un taux attractif et vous étalez vos remboursements sur l’année. Cerise sur le gâteau : les intérêts payés sont intégralement déductibles au titre de frais professionnels.

Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté 

 Winston Churchill

En bref

  • Une bonne gestion de trésorerie : un impératif pour tout entrepreneur averti !
  • Identifier ses coûts récurrents pour avoir une vue claire des échéances de l’entreprise
  • Provisionner certaines dépenses : d’excellents filets de sécurité
  • Lisser les frais annuels pour ne pas déséquilibrer sa trésorerie