Un minimum de connaissances en gestion pour débuter!

Parmi les formalités administratives du starter, la preuve des connaissances en gestion !

Parmi les formalités administratives du starter, la preuve des connaissances en gestion !

Vous vous installez comme indépendant ! Et en tant que starter, vous devez réaliser une série de démarches administratives. Entre autres, démontrez des connaissances en gestion…

 

Inscrivez-vous à la Banque-Carrefour des Entreprises

Pour démarrer votre activité commerciale ou artisanale, vous devez d’abord vous enregistrer auprès de la Banque-Carrefour des Entreprises (BCE). En personne physique ou en société. Une formalité à accomplir dans un guichet d’entreprises agréé. À l’issue de cet enregistrement, vous obtenez votre sésame : le numéro d’entreprise. Mais avant d’en arriver là, vous devez apporter la preuve que vous disposez d’un minimum de connaissances en gestion d’entreprise !

 

Vous avez un diplôme…

Si vous êtes titulaire d’un diplôme universitaire ou de l’enseignement supérieur, vous recevez instantanément le feu vert du guichet d’entreprises. C’est aussi le cas pour d’autres titres, tels qu’un certificat en gestion délivré au terme d’un cours accéléré. Vous avez en poche un diplôme étranger ? Assurez-vous que celui-ci est pris en considération. Consultez, par exemple la base de données Diplo. Dans tous les cas, vous pouvez également prendre contact avec un guichet d’entreprises.

 

Diriger et apprendre ne sont pas dissociables !, John Fitzgerald Kennedy

 

Votre expérience professionnelle est aussi valorisée…

L’autre moyen de preuve ? Votre expérience pratique comme indépendant, membre du conseil d’administration, conjoint aidant, aidant indépendant ou employé avec une fonction dirigeante. Le degré d’expérience exigé varie de 3 à 5 ans (sur les 15 dernières années) selon votre parcours. Il est par exemple de 3 ans pour indépendant en activité principale ou de 5 ans pour un poste de dirigeant salarié. Dans tous les cas, munissez-vous des documents qui prouvent votre pratique : un extrait de la BCE, un contrat de travail, une attestation de la caisse d’assurances sociales, etc.

 

Ni diplôme ni expérience ? Rien n’est perdu !

Vous pouvez, par exemple, présenter un examen de gestion auprès de l’une des trois Régions. L’attestation de réussite de ce jury central vous ouvre alors la porte de l’entrepreneuriat… Autre solution : vous pouvez demander à une tierce personne de démontrer ses connaissances en gestion pour le compte de votre entreprise unipersonnelle. Tant votre conjoint(e) qu’un salarié en charge de la gestion quotidienne peut jouer ce role.

A retenir :

  • S’inscrire à la Banque-Carrefour des Entreprises
  • Prouver la « gestion » grâce à son diplôme
  • Prouver la « gestion » grâce à son experience
  • D’autres solutions