Comptes bancaires : pour « vivre » heureux, vivons séparés

Pourquoi avoir des comptes séparés?

Pourquoi avoir des comptes séparés?

Se lancer en tant qu’indépendant en personne physique n’a jamais été aussi facile. Une simplicité qui ne doit pas occulter des principes de base… Comme avoir des comptes séparés !

C’est décidé : vous franchissez le cap de l’entrepreneuriat… Comme tout starter, l’option du « véhicule » juridique pour exercer vos activités est l’une des questions préalables au démarrage. Vous avez privilégié le statut d’indépendant en personne physique, aussi baptisé « entreprise individuelle », par opposition à la société (personne morale). Un choix qui n’est pas neutre…

Une question de patrimoine

Pourquoi est-ce si important ? Chaque formule possède ses coûts, ses obligations et ses règles spécifiques. L’une des principales différences entre ces statuts concerne le patrimoine. En tant que personne physique, contrairement à la société, il n’existe aucune distinction entre vos avoirs propres et ceux de votre activité. « Privé » et « professionnel » ne font qu’un… pour le meilleur, mais aussi pour le pire. En effet, en cas de pépin grave, votre responsabilité est engagée de façon illimitée. Et les risques financiers sont intégralement à votre charge. Conséquence ? Si vous faites faillite, vos dettes pourraient être récupérées sur tous vos biens mobiliers et immobiliers personnels. Présents ou futurs, mais aussi éventuellement ceux de votre conjoint(e). Une épée de Damoclès dont il vaut mieux avoir conscience…

Comptes séparés, les « moutons » seront mieux gardés

C’est aussi pour cette raison que, contrairement à la société, l’indépendant en personne physique n’est pas obligé d’ouvrir un compte bancaire spécifique pour exercer son activité. Rappelez-vous : « privé » et « professionnel » ne font qu’un ! Conclusion: vous pouvez gérer votre boutique avec le compte bancaire avec lequel vous remplissez votre frigo. Légalement, vous pouvez donc… mais cela est hautement déconseillé. Pour plusieurs raisons :

  1. Une question de bonne gestion : avoir un seul compte bancaire pour tout, c’est le meilleur moyen de s’emmêler les pinceaux. Comment suivre l’évolution financière de votre activité si vos relevés reprennent à la fois le paiement de la crèche, une sortie entre amis et le paiement de la facture de l’un de vos clients? Plus vos affaires vont marcher, plus cela sera compliqué… Sans parler de la gestion TVA ! Bref, adoptez une approche pro.
  2. Une question de confidentialité : personne n’est à l’abri d’un contrôle fiscal. Mais c’est encore plus embêtant si l’inspecteur des finances s’autorise à mettre son nez dans vos affaires privées. Or, si vous mélangez opérations personnelles (même une seule) et professionnelles, il aura le droit de passer au crible tous vos relevés ! Vous voilà embarqué dans d’interminables justifications pour l’ensemble de vos achats et dépenses…
  3. Une question de transparence : vous avez commencé sur fonds propres, mais, tôt ou tard, vous aurez besoin d’un coup de pouce financier. Un prêt bancaire ou un crédit de caisse, par exemple. Si vos comptes ressemblent à un méli-mélo d’affaires privées et de professionnelles… votre interlocuteur risque d’y perdre son latin. Pourtant vous devez le convaincre et gagner sa confiance… D’où l’intérêt du compte pro !

Utiliser un compte bancaire professionnel distinct de vos affaires privées ? C’est donc à la fois un principe de bonne gestion, de confidentialité et de transparence. Mais gardez en tête que cette division « comptable » ne vous exonère pas de votre responsabilité illimitée en cas de pépin.

En résumé

  • Indépendant en personne physique… cela implique ?

  • Patrimoine privé et professionnel

  • Comptes séparés… la bonne idée !

  • Pour trois raisons principales

Comment pouvons-nous vous aider ?