5 conseils pour sécuriser votre commerce

Beobank Home Secure

Beobank Home Secure

Cambriolages, vols à l’étalage ou fraudes, nombre de commerçants paient ces fléaux au prix fort. Pour se protéger, des mesures préventives peuvent faire la différence…

Difficile d’avoir une idée précise sur l’ampleur des vols dans les magasins. Il y a moins de cinq ans, la Belgique figurait parmi les moins bons élèves européens. En 2016, les statistiques de la police faisaient état de plus de 5 000 vols en magasin, c’est-à-dire 15 par jour. Sans oublier que de nombreux larcins passent inaperçus ou ne font pas l’objet d’une plainte… Vols à l’étalage commis par des « clients » (la majorité des cas), « détournements » effectués par le personnel, fraudes liées aux fournisseurs ou cambriolages : autant de méfaits qui pèsent lourdement dans le portefeuille des commerçants. Un « manque à gagner » estimé à hauteur de 927 millions d’euros en 2014. Alors que les criminels font preuve d’inventivité (sur le web comme sur le terrain), l’heure est plus que jamais à la sécurité !  

  1. Faites le point

L’objectif ? Réaliser un audit approfondi pour identifier les zones sensibles de votre boutique. Points d’accès, lieux de stockage, caisse, angles morts, cabines d’essayage, etc. Autant de postes qui méritent une attention particulière. Sans oublier vos « joyaux » de la couronne : vos éléments de grande valeur et synonymes de cible préférentielle pour les voleurs. Cet état des lieux complet de votre commerce est indispensable pour cibler les moyens de protection les plus adaptés.

  1. Investissez dans la vidéosurveillance

Ces systèmes sont de plus en plus sophistiqués : caméras miniatures, accès facilité par Internet, etc. Même si le coût peut s’avérer conséquent… L’effet potentiel est double : dissuasion et « action ». Et pour cause, le voleur aura tendance à ne pas passer à l’acte s’il se sait surveiller. Par ailleurs, en cas de larcin, l’enregistrement permettra de confronter le chapardeur ou aider la police à résoudre la situation. Un atout valable lorsque c’est votre personnel qui « se sert » dans la caisse ou détourne des marchandises de votre stock.

  1. Attaquez-vous aux vols à l’étalage 

Vous disposez de plusieurs outils efficaces : le tout est de déterminer ceux qui correspondent à vos besoins et à votre budget. En tête ? L’antivol. Il en existe de nombreux types en fonction des marchandises à protéger. Vous devrez aussi vous équiper de portiques de sécurité. Si certains équipements sont bien visibles pour dissuader les voleurs, d’autres sont plus discrets pour créer un effet de surprise et prendre le voleur sur le fait.

  1. Protégez-vous des cambriolages

Ce n’est pas parce que vous êtes fermé que le risque de vol disparaît. Bien au contraire ! D’où l’importance d’équiper correctement votre boutique : rideau métallique, volets sécurisés, coffres, barreaux de fer ou portes blindées. Autant d’équipements qui représentent un investissement important… Mais le jeu en vaut souvent la chandelle. En fonction de la taille de votre commerce et surtout de votre enveloppe « sécurité », vous pouvez aussi faire appel à une société de gardiennage.

  1. Appliquez certaines bonnes pratiques

Tout d’abord, réduisez au maximum vos liquidités en magasin, notamment en encourageant vos clients à régler électroniquement. Ensuite, n’oubliez pas de faire le point sur vos assurances. Êtes-vous suffisamment couvert pour toutes les situations ? L’appui de votre courtier peut s’avérer très utile. Enfin, n’hésitez pas à faire appel à un spécialiste en sécurité pour vous guider dans vos démarches de « protection ».

En résumé

  • Tant qu’il y aura des magasins, il y aura des vols.

  • La sécurité passe par la prévention…

  • … et la dissuasion.

  • 5 conseils pour se protéger au mieux !

Comment pouvons-nous vous aider ?