5 pistes pour recruter plus efficacement !

Chasse aux talents

Chasse aux talents

Un recrutement ressemble parfois à un parcours du combattant pour le dirigeant de PME. Technologie et créativité sont vos alliés… à condition d’également bien préparer l’opération.

Pour nombre de PME, recruter est loin d’être une partie de plaisir. Entre la concurrence des grandes structures (notamment en termes de package salarial et de sécurité de l’emploi), les difficultés pour dénicher la perle rare (la convaincre et la garder) ou encore le labyrinthe administratif permettant de profiter de coups de pouce financiers (souvent incontournables)… la tâche n’est pas simple !

Mais « abandonner » ne fait pas partie du vocabulaire d’un entrepreneur… D’autant plus que le monde change ! Et, avec lui, les façons de cibler les talents et de communiquer avec les candidats ainsi que les méthodes de sélection et d’embauche de vos recrues. « Let’s go digital », c’est le mot d’ordre ! Les nouvelles technologies bouleversent progressivement les codes du recrutement, notamment pour mieux répondre aux usages et aux attentes des nouvelles générations. Même si certains instruments numériques (intelligence artificielle, réalité virtuelle, portails digitaux de gestion intégrée des RH, etc.) sont davantage destinés aux corporate, les PME doivent aussi oser l’innovation…

  1. Faites passer le mot « aux réseaux »

Vous connaissez l’efficacité du bouche-à-oreille ? L’ère du numérique a démultiplié son impact ! En grande partie grâce aux médias sociaux. Des réseaux qui permettent de se connecter au monde entier en quelques clics ! Évidemment, vous devez savoir naviguer dans ce flot ininterrompu d’information. La clé est de bien connaître le profil de votre cible, afin d’aller la « chercher » là où elle se niche… Mais utiliser les « réseaux sociaux » n’est pas juste une question de mode. C’est aussi une façon d’atteindre tous les candidats passifs, c’est-à-dire toutes les personnes qui ne cherchent pas un emploi, mais qui pourraient matcher avec le poste proposé ! Pensez-y dans la formulation de votre message…

  1. Soyez infidèle à LinkedIn (et aux autres)

LinkedIn est le réseau professionnel par excellence, disposant d’outils de ciblage pointus, mais pourquoi vous limiter à cette plateforme ? Recruter sur Instagram, Twitter ou Facebook n’est plus une extravagance. N’hésitez pas à profiter de leurs fonctionnalités efficaces et à moindre coût (pubs ciblées, recours à des influenceurs, etc.). Ces outils vous rapprochent également des candidats : vous entrez plus rapidement en contact pour sentir s’il y a un feeling… Recruter c’est aussi « séduire », c’est pourquoi l’ensemble de votre « présence web » doit être construite pour susciter de l’intérêt. Et quid des canaux plus traditionnels (sites d’annonces) ou de sous-traitance (chasseurs de tête, agences spécialisées, etc.) ? Ils restent évidemment de mise, mais veillez à évaluer correctement le rapport coût-bénéfice de ces solutions. Ce n’est pas par hasard si même Goldman Sachs s’est mis à recruter via la plateforme musicale Spotify et si McDonald s’est essayé à Snapchat.

  1. Jetez les papiers à la poubelle (jaune)

Une annonce — aussi attractive soit-elle — qui exigent de remplir un formulaire de 10 pages ou de rédiger une lettre de motivation traditionnelle… c’est une « torture » ! Pour les candidats, mais également pour vous. Alors, rendez les choses plus simples et efficaces : pourquoi exiger un CV en bonne et due forme si le profil LinkedIn du postulant est exhaustif ? Au lieu de lui demander sa « motivation », formulez quelques questions précises dont les réponses ont une réelle plus-value pour votre perception. Un vendeur pour votre boutique de vêtement ? Interrogez-le plutôt sur la mode de cet été ! Vous cherchez un barbier ? Sollicitez l’envoi d’un book de créations personnelles. Pareil pour tout profil créatif… Grâce à ces éléments concrets, vous évaluerez plus rapidement si vous avez affaire au candidat parfait... Dans tous les cas, adaptez votre annonce à votre réalité !

  1. Faites place à la caméra et à la manette de jeu !

  • Vous avez une liste de candidats, maintenant il faut choisir. Mais les interviews… vous le savez : cela prend un temps fou, parfois pour de maigres résultats. Vous pensiez avoir le candidat idéal, il se plante à l’oral. Dommage ! N’attendez pas de solution miracle : vous devez y consacrer un minimum d’énergie, mais pourquoi ne pas essayer d’être créatif ? Par exemple :
  • Utilisez les codes du jeu vidéo pour dénicher la perle rare. Cela coûte encore relativement cher, mais certains producteurs semblent s’intéresser aux PME (notamment via la commercialisation à la licence) : entre autres, les Américains Knack ou les Anglais Owiwi.
  • Autre tendance récente ? La vidéo ! En live ou en différé, avec quelques questions bien choisies, vous ferez un premier filtre, entre autres en évaluant leurs soft skills (attitude, capacité à s’exprimer, etc.) des candidats. Du classique Skype à Hangouts, SparkHire ou HireVue.
  • Et pourquoi pas ne pas opter pour des capsules vidéo qui permettent aux intéressés de « se pitcher » (comme le propose la startup www.myjobpitch.com) ?
  1. Dans le futur, ce ne sera peut-être plus vous…

À en croire la startup sud-coréenne Midas IT, dans quelques années, vous ne devrez plus faire grand-chose, puisque les entretiens d’embauche seront confiés à des « robots intelligents »… En attendant, quelle que soit la méthode adoptée, gardez à l’esprit ce mantra : un processus de recrutement, cela se prépare !

 

Le treizième travail d’Hercule : trouver un emploi 

Roland Topor

En résumé

  • Les réseaux sociaux sont incontournables en termes de rapport coût-bénéfice…
  • Adaptez votre annonce à votre réalité en faisant preuve de créativité !
  • Caméra, jeux vidéo ou intelligence artificielle ? L’avenir du recrutement
  • Un processus d’embauche : cela se prépare !