L’achat de votre magasin est-il une bonne idée ?

De la location à l’achat immobilier… que choisir ?

Acheter les murs de votre magasin ou louer un espace commercial ? La question mérite mûre réflexion ! Chaque option présente des avantages et des contraintes.

Vous avez identifié l’emplacement idéal de votre prochain établissement. Mais allez-vous l’acquérir ou le louer ? Si votre capacité financière — en fonds propres et d’emprunt — est un élément incontournable, d’autres facteurs entrent en ligne de compte pour trancher ce dilemme. Lesquels ? La taille de votre entreprise ; vos ambitions à moyen terme ; votre secteur d’activités ; votre patrimoine existant ; vos besoins immobiliers ; etc. Gardez à l’esprit que le montant du remboursement d’un prêt est souvent inférieur au loyer mensuel. Raison de plus pour pondérer votre choix…

Locataire pour la souplesse

Les avantages du bail commercial sont clairs : vous n’avez pas besoin de mise de départ et préservez ainsi vos liquidités. Vous êtes aussi plus flexible. Cette option est donc adaptée si vous envisagez une période « test » pour votre activité ; si vous prévoyez un déménagement à terme ou encore en fonction de la croissance « prévisible » de la société. Autre atout ? C’est le propriétaire qui est responsable des frais d’entretien (parfois élevés) de l’immeuble. Mais tout n’est pas rose pour le locataire : hausses du loyer ; non-renouvellement du bail (alors que vous avez peut-être votre clientèle locale) ; pas de bénéfices retirés de la valorisation du bien ; etc. Et surtout les loyers professionnels restent souvent élevés…

Proprio pour la liberté (entre autres)

Acheter votre espace professionnel est un investissement. Une opération qui mérite donc quelques calculs préalables : un plan financier détaillé pour évaluer la capacité financière de votre entreprise. Et pour cause : vous supportez tous les risques et les coûts liés à la propriété. Mais l’acquisition est dans la plupart des cas une solution intéressante… D’abord, parce que vous êtes chez vous. Vous aménagez donc le bien à votre guise. Ensuite ? La valeur de l’immeuble accroit les actifs de l’entreprise et promet une éventuelle plus-value à la revente. L’autre avantage réside sur le plan fiscal : vous pouvez déduire du résultat comptable toute une série de coûts (frais d’entretien, précompte immobilier, rénovation, intérêts, etc.). Un excellent outil d’optimisation fiscale.

Choisir c’est renoncer ? Pas toujours !

 Vous vous êtes décidé pour l’achat de votre immeuble commercial ? Bonne idée ! Mais il reste à définir les modalités de l’opération… Vous pouvez, par exemple, l’acquérir en « privé » et l’offrir en location à votre société. Ou encore, opter pour un achat scindé (usufruit et nue-propriété). Rien de tel qu’un accompagnement spécialisé pour vous aider à franchir cette étape importante.

 

Comment pouvons-nous vous aider ?