Trop tôt pour une voiture électrique à titre professionnel ?

voiture électrique PRO

voiture électrique PRO

Vous avez besoin d’un véhicule professionnel, mais vous ne savez que choisir. L’électrique vous fait les yeux doux… Mais vous hésitez encore, à juste titre !

Un atout incontournable... jusqu’en 2020 !

Vous le savez certainement : l’électrique bénéficie d’une fiscalité avantageuse… mais peut-être pas suffisante pour vous inciter à franchir le cap. Pour en avoir le cœur net, sortez votre calculatrice. Que ce soit en société ou comme indépendant, vous pouvez déduire l’achat ainsi qu’une série de frais à hauteur de 120 %... mais seulement jusqu’en 2020. À partir de cette date, le taux d’exception sera ramené à 100 %. Dans le même temps, la déductibilité de 75 % appliquée aux dépenses de carburant — l’électricité est considérée ainsi — sera harmonisée à 100 %. Du côté de la TVA, malgré vos efforts de baisse d’émissions de CO2, aucun avantage spécifique en vue. Notons aussi que les taxes de mise en circulation et l’annuelle sont soit inexistantes (en Flandre), soit réduites (à Bruxelles et en Wallonie).

Vous roulez pour la planète !

Même si la question fait débat, notamment à cause des ressources nécessaires à la production, c’est l’un des grands atouts de l’auto électrique, en tout cas comme solution de transition plus écologique. De plus, des zones « low emission » ont vu le jour à Bruxelles et à Anvers. Si seuls les véhicules très polluants sont actuellement bannis, la chasse aux moteurs essence et diesel est ouverte. Avec votre electric car, vous êtes tranquille pour quelques années…

Toujours quelques contraintes…

Si l’autonomie est de moins en moins un problème, notamment en ville, reste la question de la recharge. Les infrastructures peinent encore à suivre le mouvement et vous pourriez être freiné dans votre démarche… N’oubliez pas aussi que le prix catalogue est généralement plus élevé par rapport à un équivalent thermique. Mais vous devez bien évidemment tenir compte du coût global de votre véhicule, usage inclus (appelé total cost ownership).

Que choisir ?

Quoi qu’il en soit, pour ce type de décisions, faites un examen rationnel et pondéré de votre situation. Identifiez vos réels besoins, votre usage, le budget alloué, les alternatives ainsi que le contexte actuel et futur. Votre comptable peut également vous appuyer, notamment pour les questions fiscales et financières… Alors leasing, neuve ou d’occasion ? Dans tous les cas, gardez à l’œil qu’une voiture, même électrique, ne pourra pas résoudre les problèmes de mobilité ni d’empreinte écologique.

 

En bref

  • La voiture électrique séduit de plus en plus…

  • La fiscalité ? Un avantage incontournable, mais peut-être pas suffisant…

  • Plus silencieuse et écologique, l’électrique a encore des « freins »

  • Analysez votre situation de forme rationnelle