Réussir la période de transition quand on a repris une entreprise

Tisser un lien de confiance avec le personnel

Tisser un lien de confiance avec le personnel

Les premiers jours après une transmission d’entreprise sont essentiels. Cette période de transition est cruciale et doit à tout prix être réussie. Mettre en place une bonne relation cédant-repreneur sera la clé pour y parvenir.

Si lorsqu’on parle transmission d’entreprise, on pense en priorité à trouver une entreprise à reprendre et à la phase de négociation qui suivra, il ne faut pas oublier de préparer les premières semaines qui suivront la reprise : un moment crucial.

Fraîchement à la tête de sa nouvelle entreprise, le repreneur doit réaliser rapidement plusieurs actions, afin d’assurer pleinement la réussite du projet. Pour y parvenir, il pourra néanmoins compter sur l’accompagnement du cédant qui facilitera la transition. Cette période s’étale, en général, sur plusieurs mois et sera convenue lors de la négociation. Néanmoins, la durée ne devra pas dépasser un certain délai, au risque d’apporter de la confusion dans la gestion. Durant la transition, le cédant sera le premier relais du repreneur. Cette étape de transition permettra aussi parfois de régler certains dossiers spécifiques, comme la clôture de négociations débutées par le cédant avant la vente.

Acquérir la confiance du personnel

Les premières semaines permettront également de maîtriser l’outil et voir le développement qui est envisageable. Afin de rendre la transition la plus efficace possible, il est vivement conseillé de la préparer en amont, en ciblant notamment les premiers défis que rencontrera le repreneur.

L’acquisition de l’outil et du savoir-faire de l’entreprise sera facilitée par l’intervention d’une partie du personnel avec qui il faudra donc rapidement tisser un lien de confiance. La mise en place de cette relation avec le personnel sera dès lors l’une des clés d’une reprise réussie. Pour y parvenir, le repreneur devra trouver le juste équilibre afin de gagner la confiance de ses troupes tout en installant son statut de nouveau chef. Le tout sans froisser le personnel qui, confronté au changement de son patron, vit forcément une situation un peu déroutante.

Trouver de la légitimité auprès des clients

La suite du processus consistera à prendre les premiers contacts avec les autres partenaires de l’entreprise. Le cédant jouera ainsi le rôle important d’entremetteur auprès des fournisseurs et des clients. Des rencontres qui concerneront aussi les autres partenaires comme le comptable ou le banquier de l’entreprise.

Le rôle du cédant sera déterminant, notamment pour introduire la légitimité du nouvel acquéreur. La mise en place d’une excellente relation entre cédant et repreneur est donc l’élément central de la réussite du renouveau de l’entreprise. Notons enfin que si l’on parle souvent des 100 premiers jours après la reprise, la phase importante de transition est, en général, plus longue. Ces premières semaines d’activités sont évidemment très importantes mais il faudra encore beaucoup plus de temps pour que la transition soit complètement achevée. Il ne faut donc pas voir ces cent jours comme un objectif très précis mais plutôt comme un premier indicateur.

En bref

  • Se faire accompagner par le cédant
  • Maîtriser l’outil
  • Tisser un lien de confiance avec le personnel
  • Gagner la légitimité des clients