Céder son entreprise, c'est aussi prendre un nouveau départ

Organiser sa vie après avoir transmis son entreprise

Organiser sa vie après avoir transmis son entreprise

Vous avez cédé votre entreprise après des années, voire des décennies à son service. Il est désormais temps d’entamer une nouvelle phase de votre vie/carrière et de concrétiser les objectifs identifiés lors du diagnostic que vous avez posé lors de la préparation de la cession.

L’officialisation de la vente ne signifie pas forcément que vous quittez directement l’entreprise. Il n’est pas rare en effet que l’ancien patron d’une entreprise continue à jouer un rôle dans la gestion de celle-ci pendant un certain temps après la cession. Cette mission doit toutefois se faire dans un cadre bien défini et équilibré afin de ne pas miner l’autorité du nouveau dirigeant.

Inévitablement, votre rythme de vie va changer, certains évoquent même la nécessité de faire son deuil de son ancienne vie pour prendre un nouveau départ. Il est ainsi indispensable de prendre du recul par rapport à l’évolution de votre ancienne entreprise. Si vous entretenez des contacts amicaux avec d’anciens collaborateurs, vous devrez les limiter à la sphère strictement privée. Tout conseil (amical et ponctuel) de gestion est à réserver au repreneur.

Vivre de votre patrimoine

Si vous avez cédé votre entreprise afin de prendre votre retraite ou profiter de la vie, il est indispensable « d’établir un plan financier complet en collaboration avec un conseiller dans le but de vivre au mieux de vos revenus à venir », souligne Matthias Munny, Gestionnaire Indépendants et Entreprises chez Beobank. Ce plan devra tenir compte de nombreux paramètres : vos besoins financiers futurs, votre tolérance aux risques, vos objectifs de placement, votre épargne existante, le capital reçu lors de la vente, les prochaines échéances éventuelles encore à recevoir, les garanties accordées.

Dans la pratique, les professionnels constatent que de nombreux entrepreneurs ayant cédé leur activité continuent à investir dans des PME, bien davantage que l’investisseur lambda. À noter que le tax shelter offre une réduction d’impôt (de 25 % à 45 %) pour certains investissements dans les PME.

Votre conseiller financier pourra d’ailleurs vous aiguiller vers des solutions fiscalement plus intéressantes tout en respectant les balises que vous lui avez posées.

Nouveau projet, nouveau financement

Si vous revendez votre entreprise dans le but de vous engager dans un autre projet de vie, de lancer une nouvelle affaire ou de reprendre une autre entreprise, l’optique de gestion sera évidemment différente. Vous devrez alors souvent utiliser une partie du prix de cession pour financer ce nouveau projet. Votre conseiller Beobank PRO pourra vous assister dans la structuration de votre patrimoine, qu’il s’agisse de définir la méthode de financement de votre nouveau projet, de prévoir pour vos vieux jours ou de faire face à tout imprévu.

En bref

  • Faire son deuil
  • Prendre un nouveau départ
  • Vivre de son patrimoine
  • S'engager dans un nouveau projet