Pourquoi avez-vous intérêt à relocaliser votre activité?

Un choix commercial, durable et solidaire

Si les PME représentent le tissu économique belge, le moment est peut-être venu de resserrer les fils. Le "made in Belgium" pourrait bien connaître un renouveau sans précédent.

"Quand la Chine éternue, le monde entier s'enrhume". Une formule qui prend plus que jamais tout son sens… L'antidote préconisé par certains experts? Un retour à l'économie "de proximité". L'idée n'est pas neuve, mais le coronavirus risque d'accélérer la tendance. La crise met à nu les limites — économiques et environnementales — du grand marché global. Où la production est dispersée aux quatre coins de la planète: des matières premières extraites en Afrique et transformées en Asie pour être vendues en Europe. Rapatrier ses activités? Le mouvement semble plus que jamais enclenché.

Changer de "modèle"

Relocaliser? 11 lettres qui représentent un sacré défi, entre autres financier. Mais la crise actuelle crée — de force — les conditions du changement. Concrètement? C'est avant tout une prise de conscience: la rentabilité financière ne peut pas être le seul facteur de décision. Vos choix entrepreneuriaux doivent intégrer d'autres paramètres dans l'équation: l'impact environnemental; la résilience de votre structure; la coopération locale ou encore la dimension sociale.

Une question d'autonomie

Un produit parcourt en moyenne 7 000 kilomètres (à vol d'oiseau) entre le producteur et le client. Vertigineux! D'autant plus que nous importons des biens productibles localement. À l'inverse? Certains secteurs sont dépendants à l'excès du marché extérieur. Voilà comme une grève en Asie peut paralyser une PME nationale. Difficile de rebondir si vous êtes pieds et poings liés à l'autre bout de la planète. Un maillage plus local de votre activité est donc indispensable pour disposer de la flexibilité et la résilience nécessaires pour réagir.

Une question collective

Un fournisseur taiwanais est peut-être plus compétitif qu'un équivalent belge… Mais à quel prix écologique ou social? Si le tissu économique belge — les PME — est à l'arrêt, l'emploi est en danger. Et sans emploi, personne n'achète vos produits. Le serpent qui se mord la queue. Voilà pourquoi vous avez un rôle à jouer en optant pour des partenaires proches de chez vous. Vous vous inscrivez dans des boucles locales vertueuses et résilientes. Autant d'arguments pour vous encourager à travailler avec des acteurs de l'économie sociale et solidaire. Des coopératives qui cherchent à concilier activité économique et utilité sociale.

Une question commerciale

Si vous ne profitez pas de cette "opportunité" pour vous réinventer, vos clients risquent également de vous "sanctionner". En effet, les consommateurs sont de plus en plus attentifs aux dimensions durables et locales de leurs décisions d'achat. Une tendance renforcée par les nouvelles générations et que vous devez impérativement accompagner: par conviction et pour rester "dans le coup".

Comment pouvons-nous vous aider ?