Starters, avez-vous bien préparé votre aventure entrepreneuriale ?

Plan d'entreprise

Plan d'entreprise

Feriez-vous construire votre maison sans un bon plan ? En tant qu’architecte et bâtisseur de votre future entreprise, préparez-vous au mieux grâce au plan d’entreprise !

Un plan pour séduire… rapidement !

Votre feuille de route doit avant tout captiver l’attention de vos lecteurs. Pour ne pas les perdre en chemin, quelques lignes doivent suffire à résumer et à convaincre votre audience… au moins à poursuivre la lecture! Rappelez-vous que la première impression laisse rarement une seconde chance. Trouvez les mots justes pour rendre votre idée rapidement intelligible : votre mission, vos clients, votre vision, vos valeurs. Qu’allez-vous faire et pour qui ? L’impact doit être immédiat ! Vous devez jongler avec votre projet, démontrer sa faisabilité, partager votre conviction de réussite… et inciter d’éventuels partenaires à vous soutenir. L’exercice reste périlleux et demande donc une attention minutieuse. C’est pourquoi vous réaliserez peut-être cette partie de votre business plan en dernier lieu. Ce volet est aussi l’occasion de mettre en avant vos atouts, votre expertise et votre expérience. Bref, tous les éléments susceptibles d’asseoir la crédibilité de votre projet.

Quand l’idée ne suffit pas : un plan pour expliquer !

Ce business plan est votre boussole stratégique et financière… Tout doit y être consigné de forme détaillée, mais précise : l’épaisseur de votre dossier ne compte pas, la qualité bien ! Cela doit donc être le fruit d’une réflexion pointue. Saisissez cette démarche, comme une chance unique de structurer votre idée et d’élargir votre champ d’analyse. Outre la description approfondie de l’entreprise (toutes les informations juridiques, administratives ou réglementaires), vous devez expliquer concrètement votre connaissance du marché (vos concurrents, entre autres), vos produits ou services (comme les aspects techniques ou liés à la production), votre cœur de cible, votre approche de mise sur le marché, les conditions de réussite, les avantages (ou les contraintes) de votre lieu d’implantation, etc. Cette partie est déterminante : soyez complet, clair et pertinent.

Last but not least : votre plan financier ou encore les moyens financiers pour mettre tout cela en musique… Ce n’est pas tout de parler des fonds disponibles ou des potentiels investisseurs, vous devez aussi évoquer votre business model. Concrètement : comment allez-vous monétiser votre activité et générer durablement des ressources ?

Un plan pour communiquer, mais pas uniquement…

Dans un monde de plus en plus concurrentiel, vous devez impérativement présenter votre positionnement sur le marché, votre différence stratégique ainsi que les moyens mis en œuvre pour vous faire connaître. En un mot : votre stratégie commerciale est essentielle ! Certains starters proposent de bons produits, mais échouent au moment de se frotter à la concurrence. Vos « armes » doivent donc être affûtées… C’est aussi l’opportunité de réfléchir à votre politique de prix, un facteur de différenciation sur de nombreux secteurs. Présentez aussi votre approche « marketing » : comment comptez-vous toucher vos clients ? Souvenez-vous que le digital permet souvent d’atteindre sa cible à des coûts réduits. Enfin, n’oubliez pas de rappeler clairement vos forces (quel est votre avantage concurrentiel), mais montrez également que vous avez conscience d’éventuels risques, menaces ou faiblesses !

Un plan pour se projeter… car vous y croyez !

Contrairement à ce que l’on pense, un plan d’entreprise n’est pas seulement utile aux starters. En effet, cet outil permet aussi de brosser un tableau à moyen et à long terme… Important pour vous, comme pour vos partenaires ! En tant que jeune entrepreneur, vous avez tout intérêt à envisager le futur. L’idée n’est pas de faire des projections irréalistes, mais bien de tracer une route ambitieuse. Dans certaines situations, vous prendrez certainement des raccourcis, dans d’autres, ce plan vous aidera à surmonter les imprévus. Soyez donc concret, mais prouvez votre capacité à projeter votre entreprise. Votre croissance après la deuxième et la troisième année ? Avez-vous bien envisagé tous les paramètres ? Comment évolueront vos charges ? Des investissements à prévoir ? Comptez-vous élargir votre gamme de produits ou de services ? Essayez d’être exhaustif, car cela vous servira tôt ou tard. Sans oublier qu’un tel plan n’est pas figé : vous le mettrez à jour et cette feuille de route vous guidera sur le chemin du succès !  

Un dernier conseil : ne restez pas seul dans votre coin ! Votre idée a besoin d’être confrontée pour évoluer. N’ayez pas peur d’en parler, cela ne fera que fortifier votre projet.

Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. 

Arthur Ashe

En résumé

  • Un plan d’entreprise est crucial pour convaincre ses futurs partenaires…
  • Un outil qui doit expliquer le cœur du projet : tous les tenants et les aboutissants !
  • Les données financières, la stratégie commerciale, le plan marketing : tout doit s’y trouver !
  • Cette feuille de route permet aussi de tracer la route de l’entreprise à moyen terme…