Des objectifs SMART? Indispensable pour avancer!

N'oubliez d'établir vos objectifs

N'oubliez d'établir vos objectifs

Déterminer des « cibles » ne suffit pas, encore faut-il les atteindre ! C’est pourquoi vos objectifs, plutôt que d’être intelligents, doivent être SMART…

Des objectifs pertinents vous aident à prendre des décisions pour arriver là où vous voulez aller. Mais les définir n’est pas aussi simple qu’il y paraît… C’est pourquoi la méthode SMART s’est peu à peu imposée dans l’univers des entreprises. Que propose exactement l’approche développée par Peter Drucker en 1954 ? Faire de vos objectifs des cibles réellement utiles : s’ils sont SMART, vous aurez plus de chances de les atteindre.

SMART comme…

Spécifique. « Un objectif bien défini est à moitié atteint », a affirmé Abraham Lincoln. Dire qu’on veut réussir ne suffit pas… Votre énoncé doit être suffisamment clair et compréhensible (par tous) pour être efficace. La clé est dans la précision et la simplicité de votre formulation… N’hésitez pas à subdiviser vos objectifs s’ils sont trop généraux. Transformer « ma PME doit grandir » en « ma PME doit doubler son chiffre d’affaires sur le produit X en mars », voilà l’idée.

Mesurable. Vous devez pouvoir observer des résultats concrets. Savoir si la « cible » est touchée... Rien de tel que des seuils chiffrés pour répondre à la question « combien ». Dire « je veux engager des collaborateurs en 2019 » n’est pas suffisant. L’objectif SMART serait « 2 nouveaux collaborateurs doivent rejoindre l’équipe d’ici la fin de l’année ».

Acceptable. Un objectif est un jalon. Une étape à atteindre et à dépasser. C’est pourquoi il doit être à votre portée tout en étant suffisamment ambitieux. L’idée est de ressentir une certaine satisfaction au moment de toucher le but… Ne voyez donc pas trop loin au risque de vous décourager.

Réaliste. Se fixer comme objectif de rivaliser avec Apple dans les dix ans ? C’est ambitieux et atteignable, mais un brin utopique. Même si vous y pensez vraiment, mieux vaut vous concentrer sur des étapes intermédiaires. Vous devez disposer des moyens — en temps et en ressources — d’y arriver. Rêver en gardant les pieds sur terre…

Temporellement défini. Les deadlines sont cruciales. Pas pour vous mettre la pression, mais pour évaluer objectivement vos résultats. Cela vous permet de mesurer vos progrès et maintenir le cap. Cela vous évite également de reporter sans cesse vos actions…

Quels types d’objectifs pour votre PME ?

Tout d’abord, financiers. Ce sont vos indicateurs « comptables » : votre chiffre d’affaires, vos charges ou encore les salaires. Des variables chiffrées à projeter comme des cibles à atteindre. Votre « marché » est une seconde catégorie importante. Fidéliser 500 nouveaux clients en 2019 ? Distribuer 2.000 tracts publicitaires en avril ? Voilà quelques exemples de « buts » commerciaux. Ne négligez pas les aspects opérationnels… Des objectifs davantage liés à votre fonctionnement : réduire vos stocks d’un tiers, accélérer les délais de livraison de moitié, etc. Enfin, votre développement et celui de votre équipe. Au menu : recrutement, formations, conférences, réseautage, etc.

Un dernier mot…

Vos objectifs doivent être régulièrement revus pour répondre à votre réalité. N’hésitez pas non plus à les construire en équipe : une excellente façon de générer de la motivation et leur permettre de se les approprier. Vous êtes prêt ? Voici votre objectif : dressez une liste de quatre objectifs SMART (un par catégorie) d’ici la fin de la semaine et présentez-les à votre équipe.

Celui qui n’a pas d’objectifs ne risque pas de les atteindre  - Sun Tzu

En résumé

  • Les objectifs tracent votre route

  • La méthode SMART expliquée…

  • Quels types d’objectifs pour votre PME ?

  • Passez à l’action !

Comment pouvons-nous vous aider ?