Les « influenceurs » donnent des ailes à votre marque !

Les « influenceurs » donnent des ailes à votre marque !

Les « influenceurs » donnent des ailes à votre marque !

Vous avez certainement entendu parler des « influenceurs marketing ». Si le concept n’est pas neuf, ces ambassadeurs numériques ont le vent en poupe… Vous pensiez que le « bouche-à-oreille 2.0 » était réservé aux grandes enseignes représentées par des stars très médiatiques ? Détrompez-vous !

« Influenceurs » : what’s in the name ?

Définition : « un individu qui, par son statut ou son exposition médiatique, peut influencer les comportements de consommation dans un univers donné ». Tout est dit, mais allons plus loin… Avant tout, ne confondez pas « influence » et « popularité ». En effet, il ne s’agit pas de recruter Cristiano Ronaldo pour promouvoir votre épicerie bio. D’abord, parce qu’il est impayable ! Mais aussi, car, en faisant appel à de micro-influenceurs — des anonymes devenus célèbres dans un domaine particulier —, vous remplirez votre objectif : toucher votre cœur de cible.

Encore faut-il viser juste et trouver « l’évangéliste » susceptible de guider une clientèle potentielle vers l’achat de vos produits. Évidemment, qui dit influenceurs marketing, dit plateformes digitales (YouTube) ou réseaux sociaux (Facebook, Instagram ou Pinterest). Oubliez donc Cristiano Ronaldo, votre ambassadeur doit avoir les qualités suivantes :

  • Une audience plus ou moins grande, mais ciblée : mesurable via les réseaux sociaux ;
  • Un degré suffisant de notoriété et de crédibilité : identifiable à travers l’interaction avec ses followers ;
  • Une bonne aptitude à communiquer et à « vendre » son avis ;
  • … et évidemment, il doit être en phase avec votre activité ou secteur.

Pourquoi les influenceurs cartonnent ?

Plusieurs explications sont à l’origine de cette tendance. D’une part, la publicité « traditionnelle » coûte cher et se révèle chaque jour de moins en moins efficace, puisque, à l’époque du matraquage publicitaire, les consommateurs lui accordent de moins en moins de crédibilité. Les professionnels du marketing se sont donc saisis de « personnes influentes » comme une alternative peu couteuse (tout est relatif…) et puissante pour faire passer un message ! Pourquoi ? Parce que les influenceurs sont proches de leur audience. Ils racontent une histoire, vendent une émotion et pénètrent le quotidien de leur public. Leur capacité à influencer les masses nait de leur aura et de la confiance tissée avec leurs abonnés. De plus, ces followers fidèles auront souvent un ou plusieurs dénominateurs communs — fans de voyage, de cuisine créative, de fitness, de design, de belles fringues, etc. — et ça, c’est une aubaine pour vous…

Une question d’authenticité et de confiance !

Savez-vous ce qui est le plus précieux pour un bon influenceur ? Ses followers ! Il veillera donc toujours à être le plus honnête et intègre possible pour ne pas tromper ses suiveurs. Son but : délivrer un message personnalisé, utile pour son public et cohérent avec son image. Conséquence ? Votre ambassadeur doit avoir un certain intérêt pour vos produits ou aimer votre établissement pour accepter la mission. Vous devez susciter sa curiosité et le convaincre de l’intérêt de collaborer avec vous. C’est ce qui rendra son message crédible, reconnu et influent... Dans l’autre sens, vous devez également vous reconnaître dans la forme et le contenu véhiculé par votre insider. Pour trouver votre perle rare, rien de tel que de parcourir les réseaux sociaux en utilisant des mots-clés pertinents et en lien avec votre activité. Sachez aussi que de nombreux outils sur Internet peuvent vous aider dans cette tâche…

Comment se passe le deal ?

Commencez par définir clairement votre stratégie, les objectifs de votre campagne ainsi que le type de partenariat que vous voulez développer avec votre micro-influenceur (one shot, long terme, etc.). Vous pouvez, par exemple, lui confier un mandat rémunéré pour faire la promo d’une action spéciale dans votre magasin. Dans ce cas, veillez à convenir avec lui d’un briefing détaillé. Sachez également que votre « évangéliste » sera transparent avec ses followers sur le fait qu’il s’agit d’un contrat… Vous pouvez aussi lui fournir des codes promo uniques à partager avec ses abonnés. Mais l’une des formes les plus courantes de collaboration consiste à mettre à sa disposition vos produits ou services. En échange, l’influenceur partage son expérience sur ses réseaux sociaux… Qu’elle soit bonne ou mauvaise !

Un exemple ? Vous gérez un magasin de matériel outdoor à Bruxelles ? C’est simple : regardez du côté des baroudeurs belges, dont le compte Instagram regorge de belles photos de randonnées et de milliers de fans. Proposez-lui de tester régulièrement et en primeur vos nouvelles collections de doudounes ou de bottes de marche. Votre ambassadeur appréciera, entre autres, de pouvoir délivrer une information exclusive sur des produits qu’il utilise. Imaginons maintenant que vous ouvrez un nouveau resto végétarien… Et si vous invitiez une blogueuse bien connue de tous les food addict à venir goûter vos meilleures recettes ? Pour un coût limité, vous allez toucher une large clientèle grâce aux photos artistiques de vos plats et à l’histoire teintée de sincérité qu’elle délivrera…

Un dernier conseil : une fois entré sur la planète « influenceurs », et comme pour toute campagne marketing, n’oubliez pas d’en mesurer le succès en fonction des objectifs définis !

“The best marketing doesn’t feel like marketing”, Tom Fishburne – fondateur et CEO de Marketoonist

En bref

  • Savez-vous ce qu’est un influenceur ?
  • Les influenceurs ont le vent en poupe
  • Vos ambassadeurs 2.0 doivent croire en « vous »
  • Faire le buzz avec le bon partenaire
  • Pensez à mesurer vos campagnes de marketing d’influence