Racheter une entreprise ? Ce qu'il faut savoir avant de se lancer

Racheter une entreprise : ce qu'il faut savoir

Racheter une entreprise : ce qu'il faut savoir

deal rachat

Racheter une entreprise implique de suivre quelques règles de base. Histoire de s’assurer de la pérennité de sa nouvelle acquisition.

1. Se préparer au rachat

La préparation minutieuse et sans précipitation est l'une des conditions essentielles d’un rachat réussi. À côté des considérations financières, organisationnelles, fiscales et juridiques, il est important de se demander pourquoi on souhaite acheter une entreprise. Quel rendement on attend ? Quels risques on est prêt à prendre ? Et si on dispose de moyens financiers suffisants.

 

2. Comparer les chiffres de l’entreprise

Avec ceux des concurrents, surtout. Histoire de connaître la position de l’entreprise sur le marché. Ne vous contentez pas des informations communiquées par le vendeur. Consultez sites web, revues spécialisées, forums de discussion, concurrents…

Il est capital d'établir dès le départ le bon diagnostic de l’entreprise. Une marge bénéficiaire saine et durable, un chiffre d’affaires stable ou en hausse, une clientèle diversifiée et fidèle sont des indicateurs positifs. Des pertes répétées, une faible solvabilité, des dettes élevées, un portefeuille-clients peu diversifié, une structure juridique compliquée doivent vous inciter à la prudence. 

 

3. Attention au window-dressing

C’est le phénomène de « la belle mariée ». Procédez aux corrections de valeur qui s’imposent. Ne vous focalisez pas sur le prix demandé, faites-vous votre propre idée. Des méthodes de valorization existent et peuvent vous aider.

Quoiqu’il en soit, le juste prix n’existe pas. Il sera toujours excessif pour l’acheteur et pas assez élevé pour le vendeur. 

 

4. Faites-vous aider par des spécialistes

Le rachat d’une entreprise est un parcours complexe qui demande les compétences de spécialistes : comptable, réviseur, fiscaliste, juriste,... Un intermédiaire en rachat d’entreprise est la personne idéale pour mener à bien les négociations et ce, des premiers contacts avec le vendeur jusqu’à la signature du contrat de rachat.

 

5. Définissez le mix de financement idéal

Votre apport personnel, les diverses formules de financement et les subventions possibles doivent être évalués. Plus encore, si vous avez déjà une idée du montant du rachat, il est possible de réaliser une étude de faisabilité et d’élaborer un plan de rachat optimal.

Racheter une entreprise est une chose, en garantir la stabilité financière et assurer la poursuite de son développement en est une autre…

Il est donc crucial de bien vous entourer.

Avant de se lancer :

  • Se préparer et comparer les chiffres
  • Se méfier d’une trop belle mariée
  • S’entourer d’experts et de conseillers
  • Réfléchir au mix de financement