Anticipez l’impôt pour éviter une majoration (salée)

Versement anticipé d'impôt

Versement anticipé d'impôt

Pour l’exercice 2019, les versements anticipés sont toujours d’actualité. Si vous faites l’impasse, la facture peut être salée… La solution ? Vos paiements trimestriels.  

L’objectif des versements anticipés d'impôts (VAI) est simple : éviter les majorations d’impôts en prenant de l’avance sur votre dû futur. D’autant plus que, pour l’exercice 2019, le taux moyen reste élevé : 6,75 % pour les sociétés, alors qu’il était encore de 2,25 % en 2017 ! Pour les autres ? Indépendants, titulaires de profession libérale, dirigeants d’entreprise ou conjoints aidants, la pénalité reste à 2,25 %. Si vous êtes starter, vous pouvez y échapper pendant vos trois premières années d’activité...

Pensez-y chaque trimestre

Soyez attentif à l’issue de chaque trimestre : en particulier le 10e jour du mois qui suit (ou le jour ouvrable suivant, si c’est un week-end ou un férié). L’argent doit être sur le compte du fisc pour cette date. Voici les échéances à inscrire dans votre agenda (si vous clôturez vos comptes au 31 décembre):

  • 10 avril : une réduction de la majoration à hauteur de 9 % (à multiplier par le montant versé pour obtenir la déduction)
  • 10 juillet : profitez d’un taux de 7,50 % de « neutralisation ».
  • 10 octobre : celui-ci passe à 6 %
  • 20 décembre : 4,50 %, mais mieux vaut tard que jamais

Verdict ? Plus vous payez tôt, mieux vous désamorcez la majoration.

Combien et comment verser ?

C’est toute la question : vous devez prévoir vos revenus de l’année. Ce n’est pas une tâche aisée, alors faites-vous aider par votre comptable. Voici comment procéder :

  • Que vous soyez en société ou en personne physique, utilisez le numéro de compte bancaire unique BE61 6792 0022 9117 du « Centre de perception — Service des versements anticipés » ;
  • N’oubliez pas de mentionner la communication structurée avec l’aide mise à disposition par l’administration fiscale ;

Consultez votre situation en ligne

À partir la mi-mars 2019, vous aurez la possibilité de vérifier l’état de vos VA sur la plateforme Myminfin Pro. Cela signifie que l’envoi annuel des extraits de compte papier ne sera plus d’actualité… Grâce à cette application, vous pourrez voir si vous avez trop versé. Si c’est le cas, vous aurez désormais trois mois (suivant la période imposable) pour demander le remboursement total ou partiel. Ou optez pour transférer le surplus à la période suivante ou à une autre dette d’impôts.

Last but not least, souvenez-vous qu’il vaut mieux recourir à des solutions de financement que de faire l’autruche. Des taux avantageux qui vous permettent de préserver votre trésorerie tout en évitant la pénalité fiscale.

En ce monde rien n’est certain, à part la mort et les impôts 

Benjamin Franklin

En bref

  • La majoration d’impôts pour les sociétés reste élevée : 6,75 % !

  • La solution pour l’éviter ? Les versements anticipés…

  • … à payer chaque trimestre : en temps et en heure !

  • Dès le mois de mars, consultez vos VAI en ligne

Comment pouvons-nous vous aider ?