Vos clients optent pour le contactless au moment d’acheter… Suivez-les!

Beobank contactless

Beobank contactless

Le trône du cash est-il danger ? L’argent liquide a encore de la marge, car deux tiers des paiements se font toujours avec des billets. Mais le contactless gagne du terrain…

L’argent liquide est plus que jamais remis en cause… Outre les cartes bancaires traditionnelles, des alternatives de paiement innovantes se développent sous l’impulsion des technologies numériques. Cartes contactless, smartphones ou montres connectées entrent dans les mœurs pour régler nos achats en magasin. Merci les puces RFID, NFC ou encore les codes QR qui permettent de payer d’une simple apposition du dispositif du client sur le terminal du commerçant. Grâce aussi à des applications mobiles devenues de vrais portefeuilles virtuels… Tap-and-pay, comme disent les anglophones.

L’essayer c’est l’adopter !

Les chiffres du contactless sont encore faibles : à peine 4 % des transactions électroniques se feraient sans introduire son code PIN (en 2018). Même si l’Europe a une longueur d’avance par rapport aux États-Unis, la Belgique — malgré une belle croissance annuelle — est encore un peu à la traine face au succès du « sans contact » chez nos voisins néerlandais. Les principales raisons de cette frilosité ? Les habitudes de paiement et la sécurité. Tant du côté des clients que des commerçants… Mais cela progresse : grâce aux nouvelles générations, adeptes du digital, mais aussi à la multiplication des terminaux contactless. L’enjeu de la sécurité est évidemment crucial et les technologies garantissent désormais d’excellents niveaux de protection. Reste maintenant à franchir le cap pour se convaincre des avantages du « sans contact »…

Des clients heureux…

Une enquête menée par Febelfin indique que 41,5 % des consommateurs préfèrent le plastique de la carte bancaire au cash. Preuve que le paiement digital séduit vos clients. Mais pourquoi adopter le contactless ? C’est encore plus facile et rapide. Il suffit d’apposer sa carte « sans contact » ou son smartphone et… c’est acheté. Les avantages « classiques » du digital — pas de monnaie, pas de vols, etc. — l’efficacité en plus. Notez qu’un PIN est exigé pour une transaction supérieure à 25 euros ou plusieurs achats successifs atteignant 50 euros. Les atouts pour vos clients sont clairs… et pour vous ?

… des commerçants gagnants !

Retenez un chiffre : 8 % des consommateurs renoncent à acheter un produit, car ils n’ont pas assez d’argent sur eux. Allez-vous les laisser filer ? Mais ce n’est pas tout. Le contactless peut vous apporter :

  • Un boost pour votre image de marque : vous offrez le confort et la vitesse recherchée par vos clients au moment de faire leurs courses. D’autant plus si votre gamme de produits se situe dans des prix inférieurs à 25 euros ;
  • Plus de sécurité et d’efficacité : vous profitez de l’aspect pratique du contactless, puisque vous n’avez plus de monnaie à rendre. Vous ne risquez pas non plus de faire des erreurs de caisse. Et votre recette est toujours « à l’abri » ;
  • Plus d’acheteurs potentiels : des études montrent que près d’un quart des consommateurs seraient amenés à dépenser davantage s’ils disposaient d’un moyen de paiement plus facile et rapide… Ne faites pas l’impasse sur cet « incitant ».
  • Un avantage concurrentiel : vos concurrents offrent peut-être plus de solutions de paiement aux consommateurs que vous… Ne les laissez pas prendre une longueur alors qu’il existe aujourd’hui des terminaux adaptés à vos besoins.

En résumé

  • L’argent liquide a du souci à se faire…

  • … le contactless progresse doucement, mais surement.

  • Les atouts pour vos clients : facile, rapide et sûr !

  • Vos avantages en tant que commerçant…

Comment pouvons-nous vous aider ?