Comment investir lorsque les taux d’intérêt sont faibles ?

Comment investir lorsque les taux d’intérêt sont faibles ?

Comment investir lorsque les taux d’intérêt sont faibles ?

Depuis 2008, nombre d’investisseurs ont vu leurs investissements fluctuer au gré de la crise. Cette tendance volatile pose évidemment question quant à l’attitude à adopter : faut-il garder ses investissements en l’état, investir plus ou, au contraire, garder son épargne au frais en attendant des jours meilleurs ? Cette question est d’autant plus pertinente que les taux d’intérêts pour les livrets de dépôt faiblissent. Voici le mode d’emploi pour investir malin en temps de crise.

 

Garder la tête froide

La crise de 2008 a amené les banques centrales à adopter des mesures pour tenter de relancer la machine économique. Ces mesures se sont avérées positives pour les obligations, offrant aux investisseurs des coupons de l’ordre de 5 à 9% pour les obligations les plus risquées. Grâce à d’autres mesures (assouplissement quantitatif, prêt à long terme des banques centrales), le marché des actions a lui aussi connu une embellie.

Afin de pouvoir profiter de ces événements macro-économiques, nos analystes conseillent de ne pas vous précipiter pour modifier votre épargne et vos investissements. Garder la tête froide évitera bien des erreurs. Sélectionner des approches d’investissements comme les placements périodiques permet aussi de réduire l’impact de la volatilité sur les portefeuilles d’actions. Se positionner sur les actions des pays développés offrant des dividendes constitue une autre approche intéressante.

Premium Funds Selection

Au sein de notre Premium Funds Selection – qui regroupe les meilleurs fonds selon nos analystes – ceux-ci vous proposent des fonds d’actions qui, bien que présentant un risque plus élevé, génèrent régulièrement des rendements supérieurs aux taux d’épargne actuels, mais aussi supérieurs au taux d’obligations de haute qualité. Dès lors, investir une partie de son épargne dans ce type de fonds peut être opportun pour votre portefeuille. Pour y parvenir, nous tenons naturellement compte de votre profil d’investisseur.

Rester informé et dynamique

Si vous n’êtes pas un investisseur averti, il est impossible de prévoir l’évolution des marchés financiers jour après jour. Le marché de demain sera-t-il acheteur ou vendeur ? La réponse dépendra en grande partie de la confiance que vous lui attribuez.

Si la chute des cours est une très bonne occasion pour acheter à bas prix, il vous faudra tenir compte des mouvements macro-économiques tels que :

 


  • les élections au Brésil, un marché où les cours à long terme sont attractifs,

  • la reprise des matières premières (sucre et cacao par exemple),

  • l’effervescence marquée dans certains secteurs comme celui de la santé,

  • les fusions et les acquisitions (AT&T et Direct TV, Apple et Beat Electronics…)


  •  


Au final, tous les indicateurs nous montrent qu’un certain nombre de grandes thématiques sont encore porteuses. Votre conseiller financier peut vous aider à faire les bons choix.

N’oubliez pas l’obligataire pour autant

Si tout le monde craint une hausse des taux, nos analystes rappellent que ceux-ci sont actuellement, et sur une longue durée, artificiellement bas en Europe. Chaque baisse des taux de la Banque centrale européenne (BCE) réduit le taux de défaut (faillite) des sociétés, vu qu’elles peuvent se refinancer à plus bas coût. Cette baisse du taux de défaut est aussi favorable aux détenteurs en obligations à haut rendement.

Pour l’investisseur, l’une des approches est dès lors de sélectionner des fonds obligataires à maturité fixe où le but du gestionnaire est d’offrir des coupons durant une période déterminée. Une autre est de favoriser les fonds qui ont une gestion active dans la dette bancaire ou émergente, et qui se repositionnent sur des actifs obligataires, lesquels profiteraient à plus long terme de la hausse des taux. Ainsi, chez Beobank, nous avons sélectionné plusieurs fonds à profil de risque différent où le gestionnaire garde une large flexibilité. Cela lui permet de sélectionner des titres dans plusieurs classes obligataires afin de diversifier les sources de revenus et d’anticiper une future hausse de taux.

Enfin, d’autres opportunités peuvent aussi exister dans des fonds mixtes qui distribuent des coupons bruts supérieurs à 3%. Certains gestionnaires de fonds mixtes recherchent avant tout à générer un revenu supérieur et constant, en combinant des positions en obligations et en actions. Ce positionnement permet d’optimaliser la distribution des revenus tout en limitant l’exposition aux marchés d’actions qui demeurent encore et toujours plus volatils et donc plus risqués.

Quel choix vous convient?

Pour faire votre choix, le premier réflexe est de déterminer votre profil d’investisseur. En fonction de celui-ci – que vous pourrez découvrir ici – nos conseillers pourront vous guider efficacement. Alors, à vous de jouer !

 

En savoir plus ? Contactez votre conseiller en investissements. 

 

Nous vous rappelons que les produits d’investissement sont exposés à des risques, en ce compris la perte possible du capital investi. Les produits d’investissement ne sont pas des dépôts bancaires et ne sont pas garantis par Beobank NV/SA.