Des virements 100% européens

Des virements 100% européens

Des virements 100% européens

SEPA, c’est quoi ?

Avant 2002, les paiements, virements et domiciliations se faisaient en Belgique ou vers l’étranger, hors des frontières belges. Depuis le 1er janvier 2002, un marché unique des paiements s’est progressivement mis en place en Europe : les systèmes de paiement couvrent une zone baptisée Single Euro Payments Area (SEPA).

Mais la vraie intégration date du 1er février 2014. Quel que soit le pays où l'on habite, il n'y a plus de différence, tous les paiements sont désormais internes à l'Europe et s’effectuent avec les mêmes instruments de paiement (cartes, virements et domiciliations). Les opérations vers ou depuis des comptes étrangers situés dans la zone SEPA sont aussi rapides et faciles que vers des comptes belges. Le SEPA concerne les paiements en euros, aussi ceux à destination de pays qui ne font pas partie de la zone euro comme la Suède et la Suisse.

Compte IBAN et code BIC

Votre ancien numéro de compte belge à 12 chiffres a été converti en un numéro IBAN (International Bank Account Number) de 16 caractères, auquel vous êtes déjà habitués depuis quelques années.
En Belgique, le numéro IBAN se compose des lettres BE suivies de 2 chiffres, puis des 12 chiffres qui formaient votre ancien numéro de compte. Tous les numéros IBAN sont construits de la même façon, avec 2 lettres pour identifier le pays (FR pour la France, DE pour l’Allemagne, NL pour les Pays-Bas…). Le nombre total de caractères varie d’un pays à l’autre : 27 pour la France, 22 pour l’Allemagne, 18 pour les Pays-Bas…
Ce numéro est suivi d’un code BIC (Business Identifier Code) de 8 ou 11 caractères qui identifie la banque. Ce qui change : depuis le 1er février 2014, le code BIC ne doit plus être mentionné pour les paiements nationaux. Et depuis le 1er février 2016, il ne doit plus l’être non plus pour les virements européens.

Domiciliations

Vos mandats de domiciliation ne sont plus gérés par votre banque mais par vos fournisseurs eux-mêmes. Si vous voulez démarrer une domiciliation, vous devez vous adresser à l’entreprise à laquelle vous destinez le paiement (qu’elle soit belge ou européenne). Vous lui donnez un mandat et elle ouvrira une domiciliation pour vous auprès de la banque. De même, vous ne pourrez plus arrêter une domiciliation via la banque, mais en vous adressant à l’entreprise elle-même.

Bon à savoir : que se passe-t-il en cas de litige ? Le système à prévu des mécanismes de protection. Vous pouvez, par exemple, remettre à votre banque une liste noire d'entreprises qui ne peuvent pas débiter votre compte. Il est également possible de demander un remboursement dans les huit semaines d'une domiciliation exécutée.

 

Plus d’infos sur www.sepabelgium.be