4 étapes pour une entreprise plus « verte »

Un engagement « vert » win-win ? Chiche !

Une entreprise « durable » ? Un impératif tant les signaux sont clairs… mais la tâche peut sembler insurmontable ! Comment s’engager ? Allez-y pas à pas… mais allez-y maintenant !

L’urgence et la complexité des enjeux environnementaux exposent les entreprises à des risques. Mais le tableau est à la fois noir et… blanc. Le défi de la « transition » recèle aussi d’opportunités : de nouveaux marchés à conquérir ; des économies financières à réaliser ; la pérennité à créer ; etc.

  1. S’éveiller : l’indispensable électrochoc

C’est à la fois la prise de conscience et la compréhension des problématiques : de la question de l’eau et de l’énergie aux émissions de gaz à effet de serre (GES). La dimension durable doit devenir un réflexe dans vos réflexions stratégiques et décisions. Pour y arriver ? Récoltez de l’information et connectez-vous solidement à votre réseau. Cela vous aidera à déchiffrer l’avenir et positionner votre entreprise dans un futur bas carbone : votre business model est-il en péril ? ; votre marché a-t-il encore un avenir ? ; comment évoluent les attentes de vos clients ? etc. 

  1. Diagnostiquer : la mesure de l’empreinte

Maintenant que vous êtes sensibilisé… lancez-vous ! Évaluez d’abord votre fonctionnement dans toutes ses dimensions : bilan carbone ; consommations ; personnel ; business model; mobilité ; etc. Vous pouvez par exemple faire appel à des experts (publics ou privés) pour auditer vos dépenses énergétiques ou votre impact en matière de GES. L’occasion aussi de vérifier votre conformité avec les règlementations « durables » dans le pipeline pour la prochaine décennie ? Un « danger » à anticiper.

  1. Agir : des quick-win motivants

Changer n’est pas une mince affaire… surtout lorsque cela coûte ! Mais certaines actions « rapides » peuvent générer des économies financières significatives immédiates. Voir des avantages commerciaux.

  • L’optimisation énergétique ou des travaux d’isolation de vos bâtiments ;
  • La sensibilisation de vos employés et l’amélioration de leur bien-être ;
  • La gestion performante de vos déchets ;
  • La promotion d’une mobilité plus douce ;
  • Le recours à des fournisseurs « engagés » (ou labellisés).

Des gains découplés de votre business model, mais néanmoins positifs. N’hésitez pas à communiquer et valoriser ainsi votre démarche… Un atout commercial !

  1. Se transformer : la suite logique

Une fois lancé sur la route de la transition durable… vous sentirez la nécessité d’aller plus en profondeur et repenser l’ensemble de votre fonctionnement. Autrement dit ? Faire évoluer votre façon de faire des affaires : un business model plus circulaire ? Revoir vos modes de production ou de distribution ? Une étape clé qui exige de valider en amont vos différentes décisions, entre autres sur le plan technique, financier et commercial.

Comment pouvons-nous vous aider ?