Smart data : faites parler vos données pour créer de la valeur

Big data : pourquoi les PME sont-elles aussi concernées ?

Big data : pourquoi les PME sont-elles aussi concernées ?

Difficile de passer à côté : nous sommes en plein dans l’ère des données. Celle du big data. Une « richesse » encore trop souvent inexploitée par les PME… Voici par où commencer !

Les données sont omniprésentes. Chacune de nos actions en dit plus sur nous que nos propres mots : un achat, un rendez-vous chez le médecin, un trajet, etc. Si cela peut en effrayer certains, c’est avant tout une source incroyable d’opportunités pour les entreprises. Quel dirigeant ne rêverait pas d’en savoir plus sur ses clients ou ses produits ? Une connaissance plus fine de votre environnement est synonyme de valeur à partir du moment où vous l’exploitez.

Data is king !

Les données sont le nouveau pétrole, dit-on parfois. Et pour cause, la maîtrise de l’information devient un levier clé de la compétitivité des entreprises :

  • Pour vous différencier en innovant plus rapidement ;
  • Pour renforcer la relation avec vos clients en proposant des produits et des services toujours plus personnalisés et adaptés à leurs attentes. Ou encore pour mieux cibler vos offres promotionnelles, vos campagnes publicitaires, etc. ;
  • Mais aussi pour vous aider à améliorer vos processus : commandes, gestion des stocks, paiement, etc.

Pour récolter ces fruits ? Vous avez besoin d’une stratégie big data… La première étape ? La prise de conscience.

Générer de la valeur…

La suite ? La donnée est disponible… Le défi est donc ailleurs : déterminer vos objectifs. Les possibilités sont énormes et il ne s’agit pas de se noyer dans les data. Définissez ce que vous voulez en faire : le problème à résoudre, la performance à améliorer ou le produit à affiner. Ensuite ? Identifiez ce dont vous disposez : un état des lieux capital pour savoir où récolter les données, mais aussi comment les stocker, trier et exploiter. Où les trouver ? Votre CRM est une mine d’or. Mais ce n’est pas la seule : la fréquentation de votre boutique en ligne, la navigation sur votre site, etc. Rien ne vous empêche d’enrichir ces data au moyen de sources externes : en « aspirant », par exemple, des statistiques de votre page Facebook ou de votre boutique Instagram.

De big au smart

Accumuler une masse infinie de données n’est pas une finalité en soi. L’idée est de les faire « parler ». Une étape qui exige du temps et de l’expertise. Vous avez généralement deux options pour passer à la smart data :

  • Mettre en place des outils informatiques intelligents au cœur de votre structure. Une solution adaptée si vous jonglez avec les données et que vous avez les ressources internes suffisantes (en temps ou en personnel), puisqu’il vous faudra mettre les mains dans le cambouis ;
  • Externaliser votre approche auprès d’une société spécialisée en big data. L’avantage est évident : vous êtes accompagné tout au long de votre parcours en vue d’atteindre vos objectifs.

Gardez à l’esprit que cette décision — quel que soit votre choix — ne représente pas un coût. C’est un investissement avec un impact réel et positif…

Une gouvernance de la donnée…

Rappelez-vous : mieux vaut surfer la vague que finir englouti. Les nouvelles technologies sont une réalité que vous ne pouvez pas nier… et ce n’est certainement pas réservé aux grands groupes. Voici quelques conseils supplémentaires :

  • Procédez par étapes : faites des tests sur des échantillons avant « d’industrialiser » le processus (de collecte, de stockage et d’exploitation) ;
  • Pensez « global » : on peut rapidement se faire déborder par les données. C’est pourquoi cela exige de l’organisation et du pragmatisme ;
  • Misez sur la sécurité : les données, c’est sensible, et le RGPD est aussi passé par là.

 

En résumé

  • Qu’avez-vous à y gagner ?

  • Comment mettre en place une stratégie big data ?

  • Rendez intelligentes vos données

  • N’oubliez pas la gouvernance et la sécurité

Comment pouvons-nous vous aider ?