6 règles de base pour rendre votre maison écoénergétique

Rendre votre maison écoénergétique

Rendre votre maison écoénergétique

Que ce soit construire ou rénover, mieux vaut le faire en profondeur. Et quoi de plus agréable, en 2018, que de vivre de manière écologiquement responsable et économe en énergie ? En abordant correctement ces deux piliers, vous économiserez beaucoup d’argent et augmenterez la valeur de votre maison. Nous vous montrons comment faire au mieux…

Double ou triple vitrage

Aujourd’hui, investir dans du double vitrage n’est pas encore obligatoire, mais, pour respecter l’objectif 2020, cela pourrait, comme en Flandre, devenir obligatoire. Si vous voulez rajeunir l’enveloppe de votre maison, mieux vaut commencer par l’isolation des fenêtres. Les propriétaires qui font les choses en profondeur et font placer des vitres à haut rendement peuvent même, sous certaines conditions, bénéficier de primes. Qu’est-ce que ce verre a de spécial ? Le verre à haut rendement isole deux à trois fois mieux qu’un double vitrage ordinaire, car sa partie creuse est remplie d’un gaz noble. Si vous voulez être le premier de la classe, vous opterez même pour du triple vitrage. En Flandre, les personnes qui ne satisfont pas aux exigences gouvernementales d’ici à 2020 recevront des points de pénalité. À partir de 15 points de pénalité, votre maison pourrait même être considérée comme inadaptée.

Qu’en est-il de la Wallonie et de Bruxelles ? Ici, pas de norme d’isolation des toits 2020. En Région de Bruxelles-Capitale, les règles PEB strictes ne valent que pour les nouveaux bâtiments, les rénovations et transformations qui nécessitent un permis d’urbanisme. La prime pour l’isolation des toitures 2018 a toutefois été augmentée afin d’inciter les propriétaires à isoler. En Wallonie, en revanche, il n’existe pas de réglementation stricte en matière d’isolation des toitures, ce qui explique pourquoi seul un toit sur deux est isolé dans la Région.

Isolez également vos sols

Si vous pensez à l’isolation, vous vous tournerez immédiatement vers les matériaux destinés à vos murs creux. Une erreur courante est d’oublier vos sols, car il n’est pas aussi simple que ça de les isoler. Soit le sol doit être creusé, soit il faut surélever le niveau du sol. Ceux qui ont suffisamment de volume opteront pour cette deuxième solution. Tenez malgré tout compte du fait que vous devrez adapter les ouvertures de vos portes et fenêtres. Quel que soit votre choix, l’isolation des sols représente un coût considérable. Vérifiez dès lors au préalable si votre opérateur réseau vous donne droit, comme c’est le cas assez souvent, à une prime et si vous pouvez ainsi réduire le coût global.

Conseil ! Assurez-vous que l’isolation de vos murs et de vos sols s’harmonise parfaitement. De la sorte, vous éviterez les ponts thermiques et conserverez la valeur EPC/PEB/CPE de votre maison dans les limites prescrites.

Pensez au toit

La principale perte de chaleur d’une maison se fait par le toit, les murs, les sols et les fenêtres. Il est donc important de garder ces quatre points à l’œil lors d’une construction ou d’une rénovation. L’isolation du toit est à ce point importante que la Flandre a opté pour un nouveau règlement à l’horizon 2020. Selon celui-ci, toutes les maisons devront disposer d’une isolation de leur toit et du sol de leur grenier. Cela implique de nombreux frais, mais, comme pour toutes les installations obligatoires, vous pourrez obtenir des primes en guise de compensation. Vous pourrez effectuer vos demandes auprès de votre opérateur réseau, de votre commune ou de votre province. Toute personne qui rénove son toit et l’isole en même temps peut même prétendre à une prime d’amélioration.

Envisagez une pompe à chaleur

Une pompe à chaleur tire son énergie de la terre, de l’air et de l’eau. En d’autres termes, vous puisez votre énergie dans la nature. Grâce à votre chauffage central, votre pompe distribue la chaleur dans toute la maison et réchauffe l’eau de votre douche ou de votre bain. Gardez à l’esprit que l’investissement dans une pompe à chaleur ne servira pas à grand-chose si vous n’isolez pas correctement votre maison. Si elle l’est, la pompe à chaleur est complémentaire et vous fera économiser encore plus d’argent. Si vous avez un chauffage par le sol, une telle pompe est le bon choix.

Profitez du soleil

Le soleil vous sera d’une grande aide dans vote existence écoénergétique. Les panneaux solaires, par exemple, sont un investissement important qui rapporte de l’argent après, en moyenne, une dizaine d’années. Votre énergie est ensuite totalement gratuite.

Outre ces panneaux, vous pouvez aussi opter pour un boiler solaire. Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, vous pourrez l’utiliser pour bien plus que pour chauffer l’eau de la piscine. Vous en utiliserez l’eau également pour cuisiner, laver, prendre une douche, etc. Via un collecteur solaire – qui ressemble à un panneau solaire – vous capterez la lumière du soleil. Un liquide circule à travers le collecteur. Celui-ci se réchauffe et réchauffe ainsi l’eau dans le réservoir de stockage. Si le soleil ne brille pas suffisamment, un chauffage secondaire pourra amener l’eau à la température désirée. Depuis l’année passée, cela vous donne également droit à une prime.

Tout est dans les détails

Vous n’avez pas envie de démolir, mais bien de faire un effort supplémentaire ? Vous pouvez alors opter pour des appareils intelligents. Avec un thermostat intelligent, par exemple, vous suivez votre consommation énergétique de près. Les prises intelligentes fonctionnent avec votre smartphone. Vous avez oublié d’éteindre une lampe ? D’un simple clic, l’erreur est réparée, où que vous soyez dans le monde. De nombreux autres ajustements peuvent rendre votre maison plus économique. Pensez, par exemple, à investir dans une climatisation. Mais vérifiez avant les possibilités en termes de protection solaire. En faisant les bons choix, vous pourrez vous réchauffer en hiver et vous rafraîchir en été. Le tout, sans utiliser de prise de courant supplémentaire.

Vérifiez également le label énergétique de l’appareil que vous allez acheter. Les machines à laver, séchoirs et autres réfrigérateurs sont les appareils les plus énergivores de la maison, mais ils existent dans toutes les classes d’énergie. Raison pour laquelle vous opterez pour des appareils labellisés A++ ou A+++ qui économisent beaucoup d’énergie et vous permettent de faire de belles économies. Choisissez aussi d’installer des lampes LED au lieu des lampes halogènes. Vous serez alors sur la bonne voie !

Conseil ! Si vous souhaitez savoir à terme ce que vos investissements vous permettront d’économiser (voire vous rapporter), rendez-vous sur les différents simulateurs proposés par les différentes Régions.

 

Eco Crédit

Découvrez l'Eco Crédit Beobank et faites une simulation en ligne

Simulez votre prêt