S'assurer
Beobank Home Secure

Système d’alarme et télésurveillance 24h/24. À partir de 22€/mois

Le covid-19, un contexte propice aux arnaques sur Internet

Le coronavirus, une occasion en or pour les cybercriminels

Le coronavirus continue de se propager dans le monde, pour le plus grand bonheur des cybercriminels. Il est plus que jamais nécessaire de se montrer vigilant.

Plus le coronavirus se propage, plus les cybercriminels ont le sourire. Les escroqueries se multiplient sur la toile. Il faut dire que le contexte est particulièrement propice. Les achats en ligne explosent et, tout le monde le sait, la peur n’est pas bonne conseillère.

Des risques accrus

Plusieurs pays, comme les États-Unis ou la France, ont déjà émis des mises en garde contre la forte augmentation du nombre de campagnes de phishing (hameçonnage en français). Alors qu’elles vous promettent des informations importantes sur le virus par exemple, ces attaques visent en fait à vous faire communiquer vos coordonnées bancaires ou votre code.

Elles peuvent prendre plusieurs formes :

  • Un e-mail :
    Vous recevez un e-mail qui ressemble à un e-mail officiel contenant, par exemple des informations importantes sur le virus. Le message vous demande de communiquer vos données et codes bancaires via un lien (vers un site web frauduleux). N’en faites rien !

  • Un coup de téléphone :
    Quelqu’un vous appelle, sous prétexte du covid-19 ou autre, et vous demande votre code d’accès et le code digipass ou SMS pour la transaction bancaire par internet. Ou la personne vous demande de saisir ces données sur un faux site web frauduleux.

  • Un SMS ou un message via les réseaux sociaux :
    Depuis peu, de tels messages sont également envoyés par SMS et d’autres canaux de communication (par SMS, on l’appelle le ‘smishing’). Aucune institution officielle ne vous demandera jamais vos données bancaires ou codes d’accès par cette voie !

  • Une recherche Internet :
    Les pirates vous renvoient vers une fausse page de connexion ressemblant à celle du site que vous vouliez consulter. 

Comment se protéger ?

Aucun organisme officiel ne vous demandera jamais de donner votre code ou toute autre donnée secrète par téléphone, e-mail, sur les réseaux sociaux ou des sites web que vous ne connaissez pas. Si votre interlocuteur, réel ou virtuel, vous invite à le faire, fuyez ! N’ouvrez pas l’e-mail et ne cliquez sur aucun lien, même si le message a l’air officiel.

Veillez aussi à vous identifier à la banque en ligne via le bouton de connexion de la page officielle. Jamais à partir d'une recherche sur Internet. Et pour vos achats en ligne ? Privilégiez les sites que vous connaissez, ou ceux équipés de la technologie 3D Secure. Vous les reconnaissez grâce à ces deux logos :

Visa - Mastercard

Certifié Verified by Visa (Visa), Mastercard SecureCode (MasterCard et Maestro) ou Bancontact, ils vous permettent de faire vos courses tout en restant confinés chez vous. Une garantie qui n’a pas de prix. D’ailleurs, elle est gratuite !

Comment pouvons-nous vous aider ?