#CyberScams : Comment se prémunir du vol en ligne ?

Les principales techniques de fraude

Les principales techniques de fraude

Lorsque vous pensez à un cambriolage, vous imaginez des hommes cagoulés, en noir, qui s’introduisent dans votre maison au milieu de la nuit. Mais saviez-vous que les cambriolages en ligne sont de plus en plus fréquents ? En créant l’hashtag #CyberScams, Europol entend nous faire prendre conscience de cette dangereuse tendance. Voici les principales techniques de fraude, mais surtout, comment s’en prémunir.

Le phishing

Lors d’une tentative de phishing (aussi nommé hameçonnage), les fraudeurs essaient d’obtenir vos données bancaires ainsi que certaines de vos données personnelles comme vos mots de passe. Ils utilisent, pour ce faire, e-mails, faux sites Internet et appels téléphoniques et se font passer pour un conseiller de votre banque. La technique la plus récente est un phishing à la carte de banque durant lequel les fraudeurs cherchent à avoir votre numéro de carte de banque ainsi que votre code PIN. Sachez, et c’est important, que jamais votre banque ne vous demandera des informations confidentielles par SMS, téléphone ou e-mail.

Comment s’en prémunir ?

  • Installez un bon filtre antispam pour que ces courriels ne se retrouvent jamais dans votre boîte de réception principale.
  • Ne cliquez jamais sur des liens et n’ouvrez jamais des pièces jointes se trouvant dans un courrier dont vous ne reconnaissez pas l’expéditeur.
  • Bloquez le numéro de téléphone de la personne qui vous a demandé de dévoiler des données confidentielles par téléphone.

Le Vishing et le smishing

Ces deux formes d’hameçonnage sont de plus en plus courantes et forment une menace réelle pour vos données personnelles et bancaires. Vishing vient de ‘voice-phishing’. Dans ce cadre, les fraudeurs appellent les victimes au nom de la banque et essaient d’obtenir des codes de sécurité liés à des cartes de crédit, les codes PIN des cartes de banque ou les mots de passe pour la banque en ligne. Le smishing concerne le phishing à l’aide de SMS. On vous y demande de cliquer sur un lien, de rappeler un soi-disant conseiller de la banque ou simplement de transmettre vos coordonnées.

Comment s’en prémunir ?

  • Ne donnez jamais vos données personnelles et sensibles via téléphone.
  • Ne cliquez pas sur un lien proposé dans un mail ou un SMS.
  • Sauvegardez www.beobank.be dans vos favoris. 

Le vol d’identité

Lors de cette autre technique de fraude, le vol d’identité, une personne cherche à ouvrir un compte bancaire ou à obtenir un crédit en utilisant vos données personnelles. Le compte peut ensuite être utilisé à des fins frauduleuses.

Comment s’en prémunir ?

  • Assurez-vous que les fraudeurs n’aient pas accès à votre boîte aux lettres physiques.
  • Demandez à une connaissance de vider régulièrement votre boîte aux lettres durant vos vacances.
  • En cas de perte de vos codes et mots de passe, informez directement votre banque.
  • Vérifiez régulièrement le solde de vos comptes et les transactions effectuées.

Les faux sites bancaires

Si vous recevez un mail étrange dans lequel votre banque vous demande des données ou vous incite à cliquer sur un lien, ne répondez à aucune de ces sollicitations. Il existe nombre de faux sites Web sur lesquels les fraudeurs recréent le logo et l’identité de votre banque. Ils s’y emploient à vous convaincre d’y introduire vos données personnelles.

Comment s’en prémunir ?

  • Vérifiez l’URL de la page visitée. Le ‘s’ de ‘https’ signifie ‘sécurisé’. Si vous ne voyez pas celui-ci, n’y introduisez sous aucun prétexte vos données personnelles et prenez contact immédiatement avec votre banque ou la police.

La fraude au rendez-vous

La fraude au rendez-vous est une escroquerie amoureuse aussi nommée ‘love scams’. On en trouve partout sur Internet. Ici, le fraudeur cherche les personnes se rendant sur Internet pour y vivre un coup de foudre. À première vue, le malfaiteur semble fiable. Une fois la confiance établie, le fraudeur arrivera à convaincre la victime de lui fournir un soutien financier.

Comment s’en prémunir ?

  • La police fédérale appelle à la vigilance et insiste pour que vous ne transfériez pas d’argent à des gens que vous ne connaissez pas. Les victimes peuvent entrer en contact avec la police locale pour déposer plainte.

La fraude à l’investissement

Vous êtes contacté par une personne venue de nulle part avec une proposition d’investissement attrayante ? Ne cherchez pas à en connaître les détails. Les fraudeurs utilisant les investissements pour leurs méfaits commencent souvent par vous dire que vous avez déjà rempli un formulaire de contact. Vérifiez toujours si cela a été le cas. Soyez critique lorsqu’on vous propose des rendements ou des profits exceptionnels. Enfin, ne versez jamais d’argent sur un numéro de compte d’une banque située à l’étranger et qui ne commence donc pas par ‘BE’.

Comment s’en prémunir ?

  • Ne partagez aucune copie de vos carte d’identité, photo d’identité ou preuve de domicile.
  • Contrôlez l’identité du prestataire de services.
  • Rappelez-vous des exigences en termes d’investissement : coûts, risques, rendements, autorisation du prestataire…
  • Méfiez-vous des propositions trop attrayantes. Si vous souhaitez investir, consulter d’abord un prestataire reconnu afin de déterminer les possibilités qui sont les vôtres.

Prenez garde aux investissements en bitcoins et autres cryptomonnaies. Sur le site de la FSMA, vous pouvez consulter la liste des avertissements publiés concernant les sociétés ou particuliers opérant depuis le territoire belge sans les autorisations requises. (https://www.fsma.be/fr/mises-en-garde-sanctions-administratives)

Source : safeinternetbanking.be, #CyberScams, une campagne menée par Europol.