Pourquoi la notation de vos obligations est-elle importante ?

La notation détermine le taux d'intérêt et le prix d'une obligation.

La notation détermine le taux d'intérêt et le prix d'une obligation.

Vous envisagez d’investir dans des obligations ? Vous ne prendrez cette décision que si vous êtes sûr de percevoir les intérêts attendus aux dates prévues et de récupérer à l’échéance le capital investi. Vous pouvez vous en remettre aux notes attribuées par des agences spécialisées telles que Standard & Poor’s, Moody’s et Fitch, mais elles ne sont pas toujours infaillibles.

Des chiffres et des lettres

Les agences de notation examinent la qualité de crédit d’un pays, d’une entreprise ou d’une organisation. Elles évaluent la probabilité que ces entités continueront à honorer leurs engagements financiers à l’avenir.

Les opinions des agences de notation sont exprimées en lettres et en chiffres. Ainsi, AAA correspond au meilleur score chez S&P et Fitch, et Aaa chez Moody’s. La note indique que la personne qui prête de l’argent à l’entreprise ou au pays en question n’a pas beaucoup de raisons de craindre un défaut de paiement. Ces emprunteurs ont donc les reins solides, financièrement parlant.

Chez S&P et Fitch, la note AAA est suivie de AA+, AA, AA-, A+, A, A-, BBB+, BBB….. Chez Moody’s, de Aa1, Aa2, Aa3, A1, A2, A3, Baa1… Plus on progresse dans l’alphabet, plus grande est la probabilité que le pays, l’entreprise ou l’organisation ne pourra pas honorer à terme ses engagements financiers.

Taux d’intérêt plus élevés pour les mauvais élèves

Ces opinions sont importantes. Le prêteur préfère avoir affaire à une entité présentant une excellente qualité de crédit. Les pays et les entreprises ont donc tout intérêt à réaliser le meilleur score possible. S’ils figurent plus bas dans le classement, ils devront attirer les prêteurs par un taux d’intérêt plus généreux. Autrement dit, un risque plus important de défaut de paiement s’accompagne d’un taux d’intérêt plus élevé.

La note d’une obligation peut évoluer pendant sa durée de vie.

De nombreux gestionnaires de fonds de placement ou gestionnaires d’investissements ne peuvent d’ailleurs travailler qu’avec des obligations de pays ou d’entreprises présentant une qualité de crédit suffisamment élevée. Chez S&P et Fitch, cela suppose une note égale ou supérieure à BBB- ; chez Moody’s, une note égale ou supérieure à Baa3. On parle alors d’obligations investment grade, c’est-à-dire dignes d’un investissement : tout ce qui se situe au-dessous est qualifié de non-investment grade, c’est-à-dire spéculatif. Ainsi, les notes C et D correspondent à une situation de très graves difficultés de paiement ou de faillite.

Pas infaillibles

Bien que les notes jouent un rôle de signalement important, elles ont aussi leurs limites. Ainsi, elles peuvent évoluer dans le temps. Une entreprise créditée d’un AAA aujourd’hui peut glisser progressivement vers une note inférieure, voire même un non-investment grade. Les acheteurs d’obligations doivent donc suivre en permanence les évolutions de ces notes.

Parfois, les agences déclarent revoir la note d’un pays ou d’une entreprise. Il n’est pas rare qu’elles signalent à cette occasion que les perspectives sont, selon elles, positives ou négatives, ce qui signifie qu’elles examinent si la note ne doit pas être relevée ou abaissée.

Une telle décision a parfois des conséquences pour le prix que les investisseurs peuvent obtenir en vendant leurs obligations avant l’échéance. Si la qualité de crédit d’une entreprise risque de baisser, il en ira sans doute de même pour la valeur des obligations qu’elle a émises.

Lors de la crise financière de 2007-2008 et les années qui ont suivi, les agences de notation ont d’ailleurs été vertement critiquées parce qu’elles n’avaient pas vu venir la crise bancaire et qu’elles avaient été prises au dépourvu. Autre critique : les trois principales agences sont américaines. Après la crise bancaire, des voix se sont élevées en faveur de la création d’une agence européenne d’envergure, mais rien n’a encore été fait en ce sens.

En bref

  • Les agences de notation examinent la qualité de crédit d’un pays, d’une entreprise ou d’une organisation.
  • Leurs notations aident à déterminer le taux d'intérêt et le prix d'une obligation.
  • Les notations peuvent changer pendant la durée de vie d'une obligation.