S'assurer
Beobank Home Secure

Système d’alarme et télésurveillance 24h/24. À partir de 22€/mois

Votre enfant s’installe en kot ? Assurez vos arrières !

La domiciliation ? Décisif pour l’assurance en kot

Qui dit location d’un kot, dit saut dans une nouvelle vie. Pour le jeune adulte comme pour ses parents. Mais au moment de larguer les amarres, mieux vaut être bien couvert !

Le moment est venu pour votre jeune de voler de ses propres ailes ! Mais pas sans couvrir vos (et ses) arrières. La vie en kot n’est pas sans petits (ou gros) accros : la baignoire qui déborde chez le voisin, une fête un peu trop chahutée pour les murs, un vase qui chute du balcon ou encore une casserole laissée trop longtemps sur le feu. C’est vite arrivé ! Imaginez le scénario catastrophe s’il n’est pas correctement assuré…

Aussi assuré hors de la maison

Votre enfant prend son indépendance… à moitié puisque vous décidez de le garder « administrativement » sous votre toit. Un choix qui peut vous simplifier la vie en matière d’assurances. S’il reste domicilié chez vous, la plupart de vos polices protègent sa nouvelle existence d’étudiant.

  • Votre assurance habitation est généralement suffisante pour couvrir sa responsabilité locative : en cas d’incendie, dégât des eaux, négligence ou imprudence de sa part. Ce contrat peut également prévoir une couverture pour les dommages occasionnés au contenu (objets de valeur, meubles, etc.). Que ce soit pour son kot ou un logement en Erasmus.
  • Et le vol ? Les logements d’étudiants sont souvent pris pour cible par les voleurs. Comment protéger l’ordinateur, la console de jeux ou le téléphone de votre student ? Vous devrez vérifier que votre police « habitation » inclut cette garantie (parfois) optionnelle.
  • Votre RC familiale : imaginez maintenant que votre enfant laisse trainer ses affaires dans la cage d’escalier… provoquant la chute du voisin. Vous pourriez être tenu responsable des dommages qu’il cause à un tiers. La bonne nouvelle ? Vous avez certainement déjà une bonne assurance en responsabilité civile (RC). Celle-ci couvre également vos enfants pendant leurs études hors du foyer familial.

Cela pourrait ne pas suffire…

Vous l’avez compris : s’il reste domicilié à la maison, la plupart de vos polices protègent sa vie en kot. Mais c’est parfois pour des montants limités ou seulement en partie. Le bon réflexe ? Prenez contact avec votre assureur pour faire un état des lieux des couvertures et éventuellement les adapter.

Domicilié au kot ? Une autre chanson !

Même si c’est moins souvent le cas, votre enfant pourrait décider de se domicilier dans le kot ou le logement d’étudiant. Un choix qui n’est pas sans conséquence : en termes de bail, de fiscalité, d’allocations familiales, mais aussi d’assurances. Il devra en effet souscrire des contrats spécifiques pour sa « nouvelle » résidence principale : une assurance habitation complète pour locataires (avec ses options : vol, vandalisme, etc.) ainsi qu’une RC pour les risques du quotidien.

Comment pouvons-nous vous aider ?