S'assurer
Beobank Home Secure

Système d’alarme et télésurveillance 24h/24. À partir de 22€/mois

Les chiffres de la fraude et des arnaques en ligne en Belgique

La fraude en ligne fait des ravages avec 1.060 euros dérobés en moyenne par victime

Les cas de cybercriminalité ne cessent d’augmenter depuis plusieurs années. Quelles sont les fraudes les plus courantes, combien de cas sont déclarés… voici les chiffres.

32.943 cas de criminalité informatique en 2019

Plus de 30.000 cas ont été enregistrés par la police en 2019, ce qui représente une augmentation de 29,2% entre 2018 et 2019. La cybercriminalité ne cesse d’augmenter dans notre pays. Entre 2017 et 2018, la hausse était déjà de 18,1%. En comparaison, on dénombrait un peu plus de 18.000 cas en 2015, pour plus de 30.000 en 2019.

#1 : Le phishing est la fraude la plus courante

Le phishing, également appelé hameçonnage, est le type de fraude le plus courant en Belgique. 2.365 faits d’hameçonnage ont été enregistrés l’année passée. Une augmentation drastique de 80,3% entre 2018 et 2019 !

24.617 fraudes sur internet

24.617 fraudes sur Internet ont été comptabilisées l’année passée, soit une hausse de 28,2% par rapport à 2018. Les fraudes sur internet concernent notamment les ventes et achats en ligne, la fraude à l’identité, la fausse loterie…

22% des victimes d’escroquerie par Internet déclarent les faits

A peine un peu plus d’un cinquième des victimes déclarent les faits. Cela veut donc dire que les chiffres, bien qu’ayant augmenté, ne reflètent peut-être même pas la réalité. De nombreux cas d’escroquerie et d’arnaques en ligne ne sont ainsi jamais répertoriés.

1.060 euros dérobés en moyenne par victime

Un peu plus de 1.000 euros sont arrachés aux victimes par les escrocs et arnaqueurs en ligne. Mais c’est une moyenne. Si certaines personnes ne perdent parfois « que » quelques centimes, d’autres sont arnaquées de plusieurs dizaines de milliers d’euros !

Et dans le monde ? Les escrocs profitent de la crise sanitaire et économique

Quel est l’impact du coronavirus sur la cybercriminalité dans le monde ? Les cybercriminels profitent de la crise sanitaire et économique pour lancer leurs arnaques et escroqueries, comme le démontre un rapport d’Interpol. Entre le 1er janvier et le 24 avril 2020, Interpol a compté :

  • 907.000 messages non sollicités
  • 737 incidents liés à des logiciels malveillants
  • 48.000 URL malveillantes
  • 42% Le continent européen est le plus touché par la cybercriminalité
  • 59% l’hameçonnage est la principale cybermenace liée au Covid-19

Soyez vigilant et prévenez les tentatives d’arnaques et d’escroqueries !
Avez-vous été victime de phishing ? Voici ce que vous devez faire.

Sources :
1. https://www.police.be/5998/fr/actualites/statistiques-de-criminalite-2019-nouvelle-hausse-marquee-de-la-cybercriminalite-le-total
2. Rapport Interpol « Cybercriminalité – impact du covid 19 », août 2020
3. https://www.febelfin.be/fr/journalistes/article/la-cybercriminalite-repart-la-hausse, deuxième trimestre 2019

Comment pouvons-nous vous aider ?