S'assurer
Beobank Home Secure

Système d’alarme et télésurveillance 24h/24. À partir de 22€/mois

fraude

FRAUDE : PHISHING...

  • Ne communiquez jamais : 
  • Votre code bancaire, votre mot de passe par téléphone, via un lien dans un e-mail ou sms, ou sur les réseaux sociaux.

  • Beobank ne vous les demandera jamais de cette façon.

covid19

COVID-19 et Cyberhygiène

Comme vous le savez, il est fortement recommandé de privilégier la banque à distance, les payements digitaux et les payements sans contact pour lutter contre la propagation du coronavirus.  

Néanmoins, il est important de redoubler de vigilance quant à leur utilisation. Durant cette période, les hackers mettent tout en œuvre et redoublent de créativité pour tirer profit de la situation suscitée par le Covid-19. 

E-mails frauduleux, hameçonnage par téléphone… Soyez vigilant !

Comment reconnaître le phishing, cliquez ici

Phishing et Smishing

Les escrocs « hameçonnent» vos données bancaires secrètes par e-mail alors que le smishing est de l'hameçonnage par SMS. Les fraudeurs se présentent au nom d’une institution financière ou d’une autre société. Après vous avoir déballé toute une histoire, ils vous demandent vos coordonnées bancaires et votre code. Il est conseillé de ne pas utiliser Google search mais de taper www.beobank.be dans la barre de recherche et de le sauver dans ces favoris.

Phishing par téléphone

Le fraudeur vous appelle et vous demande : votre code d’accès, votre code digipass et/ou votre sms de confirmation pour réaliser une transaction bancaire par internet. Il arrive aussi que le fraudeur vous demande de saisir ces données sur un site web frauduleux.Certaines escroqueries commencent par un e-mail de phishing qui invite la victime à contacter un numéro pour résoudre un problème, ou par un message vocal.

Fraude à l'achat en ligne

Les fraudeurs se présentent comme des employés des grandes marques, ils vous proposent des biens ou services. Ils vous demandent de payer le montant convenu, soit immédiatement, soit dans un second temps, via un système de transfert d'argent. Dès que l'argent est versé, les données de contact disparaissent du site Internet. En outre, il arrive souvent que la victime donne le contrôle de son ordinateur aux fraudeurs pour installer du software. 

Card trapping

L'escroquerie permet aux fraudeurs de copier les données votre carte bancaire et de la bloquer dans le distributeur automatique de billets. Vous pensez que votre carte a été avalée, pour quelle raison que ce soit. Lorsque vous quittez le distributeur pour aller chercher de l’aide, ils récupèrent votre carte et ils réussissent à s’emparer de votre code secret. Appelez Card Stop dès que vous n’êtes plus en possession de votre carte. 

Shoulder surfing

Le fraudeur regarde par-dessus votre épaule quand vous introduisez votre code PIN. De cette façon, il prend connaissance de votre code secret. Ensuite, il vous distrait de manière à s’emparer de votre carte bancaire. Un conseil : utilisez votre main libre pour couvrir le pavé numérique du distributeur lorsque vous introduisez votre code PIN.

Money mules

La mule est une personne qui sert d’intermédiaires aux fraudeurs. Ces derniers envoient des fonds illicites sur le compte de la mule. Mule et fraudeurs, se rendent coupables d’un transfert illégal de fonds d’origine criminelle et peuvent, à ce titre, être poursuivis.

Comment reconnaître le phishing ?

  • Par e-mail :
    Vous recevez un e-mail qui ressemble à un e-mail Beobank. Le message vous demande de communiquer vos données et codes bancaires via un lien (vers un site web frauduleux). N’en faites rien !
  • Par sms, via les réseaux sociaux...
    Depuis peu, de tels messages sont également envoyés par sms et d’autres canaux de communication (par sms, on l’appelle le ‘smishing’). Votre banque ne vous demandera jamais vos données bancaires ou codes d’accès par cette voie !
  • Par téléphone :
    Quelqu’un vous appelle, vous demande votre code d’accès et le code digipass ou sms pour la transaction bancaire par internet. Ou la personne vous demande de saisir ces données sur un faux site web frauduleux.

Ne communiquez jamais vos données secrètes (mot de passe, numéro de carte de crédit, codes pour les opérations bancaires sur internet, etc.) par téléphone, via un lien dans un e-mail ou sms, sur les réseaux sociaux ou des sites web que vous ne connaissez pas. 

N'introduisez vos codes d’accès que sur www.beobank.be et enregistrez-le dans vos favoris ou dans notre application officielle : Beobank Mobile.

Identifiez-vous toujours à la banque en ligne via le bouton de connexion de la page officielle de votre banque et jamais à partir d'une recherche sur un navigateur web.

Que faire si je suis victime de fraude ou de phishing ?

  • Informez toujours votre banque lorsque vous recevrez des mails frauduleux.
    Les mesures requises pourront ainsi être prises contre les fraudeurs. Vous pouvez envoyer les mails frauduleux à phishing@beobank.be et suspect@safeonweb.be
  • Vous avez communiqué vos données de carte de débit, de carte de crédit ?Prenez directement contact avec Card Stop (070 344 344) ou avec votre banque, afin que vos comptes, cartes et codes d’accès puissent être bloqués et changés.
  • Vous avez partagé vos codes Digipass ou SMS ? 
    Prenez directement contact avec votre banque. 
     

Beobank ne vous demandera jamais vos données confidentielles : votre code bancaire, votre mot de passe par téléphone, via un lien dans un e-mail ou sms, sur les réseaux sociaux...

Armez-vous contre l’augmentation des tentatives de phishing

Conseils pour garder votre argent en sécurité

Les techniques de phishing deviennent de plus en plus créatives et professionnelles. Suivez ces conseils pour déjouer les tentatives des fraudeurs et effectuer vos opérations bancaires en toute sécurité.

  • Ne communiquez jamais vos mots de passe et codes bancaires secrets par téléphone, même si la personne qui vous appelle travaille soi-disant pour une société que vous connaissez ou dont vous êtes client.
  • Contrôlez toujours si les e-mails proviennent de l'adresse e-mail officielle (ex. @beobank.be) et ne cliquez jamais sur un lien vers un site web où l'on vous demande d'indiquer vos données et codes bancaires.
  • Ne donnez vos codes d'accès et bancaires que sur notre site web Beobank (dont l'adresse débute par https://www.beobank.be/) ou dans l'appli officielle Beobank.
  • Ne laissez pas traîner vos relevés ou documents bancaires (avec les coordonnées bancaires). Déchirez-les en petits morceaux et jetez-les dans plusieurs poubelles différentes.
  • Vous avez une carte de crédit Beobank ? Alors inscrivez-vous au service Beobank Alert. Nous vous enverrons alors un sms ou un e-mail lorsque votre carte de crédit est utilisée pour une transaction de 150 euros ou plus.
  • Lorsque vous effectuez un paiement, vérifiez une dernière fois le montant avant de confirmer la transaction.
  • En cas de doute vous pouvez toujours nous demander de l'aide. Appelez votre agence Beobank ou envoyez un mail à phishing@beobank.be.

Vous trouverez d'autres conseils utiles sur www.safeonweb.be

Exemple email frauduleux "belangrijke berichten/Message d'invite"

email frauduleux

Exemple email frauduleux "attention urgente"

mail frauduleux "attention"

Exemple email frauduleux "nous introduisons la nouvelle carte de paiement à puce NFC"

e-mail frauduleux

Exemples emails frauduleux "update Digipass"

email frauduleux "digipass"

email frauduleux

Exemple email frauduleux "certain nombre de notifications"

Exemple email frauduleux

Exemple email frauduleux "nouvelle application"

Exemple1 email frauduleux

Exemple email frauduleux "nouvelle interface"

Exemple2 email frauduleux

Exemples emails frauduleux "mise à jour de sécurité" / "compte de sécurité"

email frauduleux

Email frauduleux "compte de sécurité"

Comment pouvons-nous vous aider ?