S'assurer
Beobank Home Secure

Système d’alarme et télésurveillance 24h/24. À partir de 22€/mois

De la grande variété des produits structurés

Quels sont les types de produits structurés existants ? Apprenez-en plus ici sur l’investissement dans des produits structurés.

Un produit structuré ou structured note vous permet d’investir dans un placement qui comprend généralement une obligation à coupon zéro (une obligation sans intérêts) et une option (un produit dérivé) vous rapportant potentiellement un rendement supplémentaire. Il s’agit d’un produit financier complexe, qui existe sous bien des variantes. Parcourons ensemble quelques-unes des possibilités. Attention : les produits structurés s’adressent aux investisseurs expérimentés.

Qu’est-ce qu’un produit structuré ?

Un produit structuré est une obligation à taux variable, qui dépend de la valeur d’un actif sous-jacent comme une action, un taux ou un indice. Le produit structuré se compose donc de deux éléments :


1.    Le titre de créance de l’institution financière qui émet le produit structuré. Cette obligation vous garantit un remboursement partiel ou total de votre capital à l’échéance (en fonction du degré de protection), sauf en cas de faillite. 
2.    Le produit dérivé grâce auquel vous profitez de paiements intermédiaires d’intérêts ou de coupons, en fonction de l’évolution du cours de l’instrument sous-jacent. 


Pour en savoir plus sur le fonctionnement et les risques d’un produit structuré, consultez l’article « obligations structurées » sur notre blog.

Types de produits structurés 

Le principe d’un produit structuré est toujours le même : plus le cours de l’investissement sous-jacent est élevé, plus le coupon sur l’obligation est appréciable. L’émetteur de ces produits structurés dispose d’un large éventail de possibilités pour composer ses produits en fonction des souhaits et du profil de risque des investisseurs.

Vous trouverez ci-dessous un aperçu des types de produits structurés les plus fréquents :

 

  • Equity-linked : le rendement dépend des performances d’une action, d’un panier d’actions, d’un indice ou d’un panier d’indices d’actions.
  • Interest-rate linked : le rendement dépend de l’évolution d’un taux d’intérêt variable, par exemple l’EURIBOR ou le LIBOR.
  • Credit-linked : le rendement dépend d’un « événement de crédit », par exemple un emprunteur qui ne peut plus honorer ses obligations de paiement ou une dévalorisation brutale d’un gage en raison d’une crise immobilière.
  • Currency-linked : le rendement dépend de l’évolution du taux de change entre deux monnaies.
  • Commodity-linked : le rendement dépend de l’évolution du cours d’une ou de plusieurs matières premières, comme le pétrole ou l’or.

Produits structurés Rainbow et Lookback

Le rendement peut aussi dépendre de plusieurs instruments financiers, au lieu d’un seul.
Dans le cas d’un produit structuré Rainbow, plusieurs investissements sous-jacents déterminent le rendement. La corrélation entre ces actifs est souvent minime, et l’évolution de leur cours respectif n’est pas vraiment synchrone. Pensez par exemple à l’indice américain S&P500 et au cours de l’or. Il s’agit à proprement parler d’une technique de diversification.

Dans le cas de produits structurés Lookback, le rendement dépend de la moyenne de toutes les valeurs mesurées sur une période donnée, par exemple un mois ou un trimestre. Cette technique permet de ventiler le risque dans le temps, et de multiplier les moments d’évaluation (au lieu de tenir compte d’un seul, à l’échéance).

Produits « callable »

Les produits structurés sont souvent « callable » par l’émetteur financier. En d’autres termes, celui-ci est libre de rembourser l’obligation avant l’échéance. Un tel scénario se produit généralement lorsque les paiements d’intérêts risquent de devenir trop lourds pour l’institution. Cette caractéristique induit un risque pour l’investisseur, la décision de remboursement étant prise unilatéralement par l’émetteur.
 

Comment pouvons-nous vous aider ?