Pour une meilleure expérience de navigation, nous vous invitons à utiliser un autre navigateur compatible comme Firefox ou Google Chrome.

Besoin d’un crédit professionnel ? Aidez votre banquier à vous aider !

Derrière votre banquier ? Un partenaire clé

Vous rencontrez votre conseiller bancaire pour solliciter un crédit professionnel ? Une démarche qui peut être source de stress. Votre meilleur atout ? Préparer le rendez-vous !

Vous lancez votre entreprise ? De moyens pour financer votre croissance ou soulager votre trésorerie ? Quelle que soit votre situation… Votre banquier reste votre principal soutien. Mais encore faut-il « l’aider » à analyser votre dossier ! Tâchez d’avoir ces informations sous la main…

  1. Le tour du propriétaire

La première chose que votre conseiller passe au crible ? Le profil de votre PME : statuts, forme juridique, associés, activités, etc. Au même titre que votre secteur. Sans oublier l’examen de votre parcours d’entrepreneur et historique bancaire.

  1. Vos résultats

Quelle est la situation financière de votre PME ? Rencontrez-vous des difficultés (passagères ou structurelles) ? Comment évolue votre chiffre d’affaires ? Les pertes ou bénéfices des exercices précédents ? Documentez ces chiffres et soyez prêt à les expliquer avec le « terrain ».

  1. Votre cash

Au-delà de vos résultats passés… Votre banquier va se pencher sur vos liquidités et votre besoin en fonds de roulement. Mais aussi analyser le comportement de vos clients. Autrement dit ? Payent-ils en temps et en heure ? Et pour cause : le conseiller doit évaluer les risques...

  1. L’avenir

Après un regard dans le rétro, il sera temps d’envisager le futur. En fonction de votre secteur ou de vos clients, vous avez peut-être des perspectives (tangibles) à lui présenter. Que ce soit un nouveau contrat ou une opportunité à venir. Vous pensez peut-être aussi à passer la main dans les prochaines années…

  1. Votre projet

C’est pour ça que vous êtes venu le voir : expliquer votre demande de financement. Chaque situation est différente… Mais tout l’enjeu consiste à l’embarquer avec vous. C’est un (futur) partenaire, alors soyez convaincant. Avec motivation et arguments concrets sur la table.

  1. Votre capacité d’emprunt

Un autre élément clé de votre échange : dégagez-vous des ressources suffisantes pour couvrir vos remboursements ? C’est toute la question pour savoir s’il est en mesure de vous aider et de combien…

  1. Le montage financier

Votre banquier est un conseiller, mais rien ne vous empêche de prendre les devants. Comment ? En réfléchissant à d’autres sources de financement (personnelles, publiques, etc.) pour renforcer la solidité de votre dossier.

  1. Les conditions de crédit

Une fois encore : anticipez. Consultez par exemple les informations mises à disposition par votre banque afin de préparer vos questions sur les formules de financement. Ou définir ce que vous êtes prêt à « accepter ».


Le conseil le plus important !

Derrière le professionnel qu’est votre banquier ? Il y a un être humain. Et comme dans toute relation : la confiance et la communication sont fondamentales. Votre dossier est important, mais surtout jouez cartes sur table. Votre banque est un partenaire ! Alors même si l’entretien ne se solde pas par un « oui »… Le conseiller sera très bien placé pour vous guider et vous proposer des solutions.

 

Besoin de conseils professionnels ?

Découvrez-en plus et prenez rendez-vous

Comment pouvons-nous vous aider ?