Bitcoin : la monnaie de l'avenir ?

Bitcoin : la monnaie de l'avenir ?

Bitcoin : la monnaie de l'avenir ?

La monnaie virtuelle, le bitcoin, gagne en popularité. Non seulement comme moyen de paiement, mais également pour un placement éventuel. Mode ou monnaie de l’avenir ? Une analyse en quatre questions.

1. Le bitcoin, est-ce de l’argent ?

Depuis l’éclatement de la crise économique mondiale, certains considèrent le bitcoin comme un moyen de paiement révolutionnaire. Les monnaies virtuelles ne sont pas nouvelles, mais ce qui distingue le bitcoin, c’est la possibilité de l’échanger sur certaines plates-formes en ligne contre des monnaies courantes, comme l’euro et le dollar. C’est en réalité une forme d’argent électronique qui s’est vu doter d’une valeur parce que certains ont convenu d’utiliser les bitcoins comme monnaie d’échange. En général, l’argent a cinq caractéristiques : il doit être rare, être reconnaissable, pouvoir être partagé, porté et conservé. Le bitcoin répond à toute ces caractéristiques :

• Il est rare, car il n’y a que 21 millions de bitcoins disponibles
• Il est reconnaissable, car le réseau d’utilisateurs contrôle son authenticité
• Il peut être partagé à l’infini, car la valeur augmente ou baisse en fonction de la production économique
• Il est portable, car l’accès au bitcoin est toujours possible
• ll peut être conservé indéfiniment

Quelles sont les différences avec l’argent scriptural, comme l’euro, que la banque conserve ?

• Une transaction ne dure que quelques minutes et ne coûte pratiquement rien
• Le bitcoin n’est pas sensible à l’inflation et est vérifié, de sorte qu’aucun faux bitcoin ne peut être mis en circulation
• Le bitcoin ne peut pas être contrefait

En revanche, le bitcoin est soumis à de nombreux risques récemment soulevés par l’Autorité belge des services et marchés financiers, la FSMA, ainsi que la Banque nationale.
• Le bitcoin n’est soumis à aucune réglementation, aucun contrôle ni surveillance
• Le bitcoin n’est pas un moyen de paiement légal : personne n’est obligé d’accepter un paiement
• Contrairement à l’argent placé sur un compte d’épargne, les bitcoins ne sont pas protégés par le fonds de protection des dépôts et des instruments financiers
• La fluctuation du taux de change peut entraîner d’importantes pertes financières. Des variations de prix de plus de 20 % en une seule journée ne sont pas rares
• La plate-forme de négociation ou le porte-monnaie électronique peuvent être piratés

2. Suis-je protégé en cas de problème ?

Le bitcoin n’est couvert par aucun mécanisme de protection ni garantie gouvernementale, comme c’est le cas du système de garantie des dépôts pour les banques. Comme on ne sait pas qui se trouve derrière le bitcoin, personne ne peut être tenu pour responsable en cas de problème. Les utilisateurs ne peuvent ainsi pas prétendre à une indemnité lorsqu’une plate-forme qui conserve des bitcoins pour eux est en défaut.

3. Monnaie numérique dans un monde numérique ?

Le bitcoin répond aux cinq caractéristiques de l’argent, mais cela ne suffit pas. L’argent doit aussi être généralement accepté comme moyen de paiement. Le bitcoin n’a toujours pas de valeur légale de paiement, de sorte que l’avenir de cette monnaie est très incertain.

4. Dois-je investir dans des bitcoins ?

La valeur de la monnaie est passée de 100 dollars à 1.000 dollars en quelques mois.
La forte volatilité de la monnaie attire donc de nombreux spéculateurs mais elle implique évidemment des risques aussi. Le cours de la monnaie a ainsi chuté suite à une erreur logicielle, qui a permis de manipuler les transactions. Certains utilisateurs ont ainsi payé deux fois pour la même transaction. La valeur de la monnaie dépend aussi de la confiance que les utilisateurs ont dans le système. Le manque de transparence n’offre pas de garantie de stabilité à long terme. On ne sait ainsi toujours pas quelle instance ou personne se trouve derrière la monnaie, et la façon dont fonctionne le système est un mystère pour beaucoup.

Conseil de Beobank
Le caractère spéculatif et donc risqué de la monnaie nous préoccupe. Les fortes variations de cours et l'absence de contrôle présentent des risques trop importants, et Beobank vous déconseille par conséquent d'investir en Bitcoins ou de les utiliser comme moyen de paiement.