Comment se décompose le prix de l’essence?

Comment se décompose le prix de l’essence?

Comment se décompose le prix de l’essence?

Le prix officiel des carburants est fixé par le gouvernement. Il est interdit de vendre à un prix supérieur à ce prix officiel, mais il est autorisé de vendre à un prix inférieur.

Le prix du pétrole brut

Pour le marché européen, le cours du Brent constitue la référence pour le prix du baril de pétrole brut. Mais si l'or noir reste la matière première, le prix de l’essence n’est pas directement lié au prix du pétrole brut mais au prix international du marché pour les produits dérivé du pétrole.

Le prix du raffinage

Pour être utilisé, le pétrole brut doit être transformé. Le coût du raffinage dépend de la capacité de raffinage dans une région donnée.

Prix produit ex-raffinerie

La plupart des raffineries d'Europe continentale se situent aux Pays-Bas, en Belgique et en Allemagne. Par souci de proximité, c'est donc sur le marché de Rotterdam que sont côtés les produits finis issus du pétrole brut, comme le mazout, le kérosène, l'essence, etc.

Ces prix varient en fonction de l'offre, de la demande, de la consommation, du contexte politique, des influences saisonnières, de la disponibilité de ces produits et de la spéculation. On parle alors des cotations « Argus » de ces produits.

Ce « prix de revient » au litre est calculé tous les jours par le SPF Économie. Pour l'essence, il représente environ 26 % du prix à la pompe.
À noter que, puisque ces produits s'achètent en dollar et se vendent en euro à la pompe, cela entraîne une augmentation mécanique du prix pour le consommateur.

Marge de distribution

Les frais de distribution de l'essence (transport, stockage, stations-service) du producteur au consommateur final sont fixés par une loi: le contrat de programme. Cette marge brute maximale de distribution se situe à présent autour des 11 % du prix final.

Cotisations

Des cotisations sont aussi prélevées pour la gestion des stocks stratégiques (APETRA) et l’assainissement des sols (BOFAS). Elles représentent 1 % du prix final.

Les taxes

L’État prélève plusieurs taxes sur le carburant. Les taxes sont soit fixes (accises), soit dépendantes du prix du produit (TVA de 21 %).

Actuellement, les taxes représentent 62 % du prix payé pour un litre d'essence et 55,4 % pour le diesel. Plus le prix à la pompe diminue, plus le pourcentage des taxes augmente.