Le moment de revoir votre prêt hypothécaire ?

beobank

beobank

Ces dernières années, les taux d’intérêt des prêts hypothécaires n’ont pas cessé de baisser. Vous pouvez profiter de cette tendance à la baisse pour revoir votre prêt hypothécaire. Mais comment faire ? Et combien allez-vous vraiment pouvoir économiser ?

 

Comment ?

Si un refinancement à de meilleures conditions est possible, vous souscrirez un nouveau prêt avec un taux d’intérêt moins élevé et vous rembourserez en une seule fois le montant total restant dû de votre prêt en cours. Vous payerez donc moins d’intérêts, au final. La banque auprès de laquelle vous avez pris votre prêt hypothécaire n’est pas obligée d’accepter un refinancement. Si c’est le cas, vous pouvez toujours vous adresser à une autre banque pour connaître leurs conditions.

Règle d’or

Avant de revoir votre prêt hypothécaire, vous devez vous poser un certain nombre de questions. En principe, un refinancement n’est intéressant que si la durée résiduelle du prêt est d’au moins 10 ans, et si la différence entre le taux d’intérêt actuel et le nouveau taux est d’au moins 1% (source : Wikifin). Il faut être attentif également à la différence entre un taux d’intérêt fixe et un taux d’intérêt variable. Si vous optez pour un taux d’intérêt variable à un moment où les taux sont bas, vous encourez le risque que vos mensualités augmentent si les taux d’intérêt repartent à la hausse.

Refinancement auprès de votre banque

Si un refinancement interne est possible, vous devrez payer une indemnité de remploi sur le capital restant dû. Cette indemnité de remploi est limitée par la loi à 3 mois d’intérêts calculés sur le montant du solde restant dû. Le cas échéant, vous devrez aussi payer des frais de dossier pour le refinancement.

Refinancement dans une autre banque

Si vous vous adressez à une autre banque, des coûts supplémentaires vous seront en principe réclamés en plus de l’indemnité de remploi et des frais de dossier:

 


  • les frais de mainlevée (les coûts pour lever l’hypothèque existante) ;

  • les coûts de l’hypothèque (pour prendre une nouvelle hypothèque sur votre habitation, vous devrez payer à nouveau les frais de notaire, ainsi que les coûts des actes, les droits d’hypothèque et les droits d’enregistrement) ;

  • les coûts éventuels pour adapter votre assurance solde restant dû.



  •  
  •  


Prenons un exemple

En 2009, vous avez acheté une maison d'une valeur de 250.000€. Vous avez totalement financé cet achat par le biais d'un prêt hypothécaire à taux fixe de 5,50% sur 20 ans. Cinq ans plus tard, vous souhaitez refinancer ce prêt car les taux sont descendus à 3,50%.

Le coût total de votre prêt pour les 15 années qui viennent va effectivement diminuer de 306.454,45€ à 269.187,40€. Votre économie s'élève donc à 36.967€ en refinançant votre prêt hypothécaire, avant les frais.

 

 


  • Des frais qui sont loin d'être négligeables :

  • Indemnité de remploi : 2.816,96€

  • Frais de main levée : 890,36€

  • Frais d'hypothèque du nouveau prêt : 5.246,83€

  • Frais de dossier : 250€

  • Soit un total de 9.204,16€, sans tenir compte du coût lié à l'adaptation de votre assurance solde restant dû.



  •  
  •  


L'économie réalisée suite au refinancement de votre prêt hypothécaire est de 27.762,89 (36.967€ - 9.204,16€), après le paiement des frais de 9.204,16€ et sans compter l'adaptation de votre assurance solde restant dû.

En d'autres termes, en refinançant votre prêt vous payerez 205,37€ de moins chaque mois durant les 15 prochaines années.
(Source : Wikifin)

Vous pouvez simuler vos coûts ici.

Le remboursement anticipé

Vous ne souhaitez peut-être pas refinancer l’intégralité de votre prêt hypothécaire, mais plutôt rembourser anticipativement une partie du capital restant dû ? C’est possible. Vous pouvez faire un remboursement partiel anticipé au moins une fois par an, et si le montant remboursé anticipativement s’élève à au moins 10% du capital emprunté à l’origine, vous pouvez même le faire plusieurs fois par an. En cas de remboursement anticipé partiel, vous payerez une indemnité de remploi sur vos remboursements anticipés.

Vous voulez rembourser tout d’un seul coup ? C’est possible. L’indemnité de remploi est alors calculée sur l’entièreté du capital restant dû.

Besoin d’un conseil ?

Vous désirez en savoir plus sur le refinancement de votre prêt hypothécaire ? Dans ce cas, poussez la porte de votre agence Beobank. Nous pourrons ainsi évaluer si vous pouvez bénéficier d’un refinancement à des conditions plus avantageuses.

 

Rendez-vous dans votre agence Beobank

 

1 Sous réserve d’acceptation de votre dossier et d’accord mutuel