Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent

9 stéréotypes sur les cartes de crédit

9 stéréotypes sur les cartes de crédit

9 stéréotypes sur les cartes de crédit

De nombreuses idées préconçues sont encore véhiculées sur les cartes de crédit. Nous en partageons neuf et expliquons comment leur tordre le cou. 

1. Une carte de crédit n’est pas sûre

Au contraire. Outre le numéro de carte, vous avez également besoin du code de sécurité au verso de la carte pour effectuer un paiement. Aujourd’hui, un code PIN est requis pour quasiment toutes les transactions (sauf les paiements sans contact pour des petits montants). Quelqu’un d’autre ne peut simplement pas utiliser votre carte. Et cela ne s’arrête pas là. Les banques comme Beobank protègent leurs clients des abus en détectant de manière proactive les fraudes. Vous pouvez donc dormir sur vos deux oreilles. 

2. Les cartes de crédit sont chères

La cotisation annuelle varie en fonction de la carte choisie, mais en règle générale, vous ne payez pas plus de 5 à 35 EUR par an. Dans de nombreux cas, vous pouvez demander une carte additionnelle sans frais supplémentaires en la liant à la même ligne de crédit.

Une ouverture de crédit est liée aux cartes de crédit Beobank. Le montant total dû dépend de l’utilisation de votre ouverture de crédit. Avec la carte de crédit, vous bénéficiez d’un report de paiement gratuit de votre achat. Jusqu'à la date (fixe) à laquelle vous recevez votre extrait. Lorsque vous recevez votre extrait, vous avez le choix. Soit vous remboursez la totalité de la somme due, et vous ne payez pas d'intérêt. Soit vous remboursez moins. Et dans ce cas, vous payez des intérêts pour la période et sur le montant dont vous reportez le paiement. Vous l’avez donc sous contrôle. 

3. Les cartes de crédit entraînent des frais cachés

Les frais varient légèrement de carte à carte, mais l’émetteur est tenu légalement de vous informer de ceux-ci. En règle générale, il suffit de consulter le site web de votre banque. Il peut être question de frais supplémentaires lors d’une utilisation à l’étranger ou de retrait d’argent à un distributeur automatique. 

4. Avec une carte de crédit, vous vivez avec de l’argent emprunté

Ce n’est pas nécessairement vrai. Si, en fin de mois, vous remboursez la totalité du montant que vous avez utilisé avec votre carte de crédit, vous profitez uniquement d’un retard de paiement et pas d’un réel crédit. Vous ne payez  pas d’intérêt sur les montants remboursés. Ce n’est que lorsque vous dépensez plus que ce que vous pouvez (ou voulez) rembourser en fin de mois que nous parlerons de crédit. Dans ce cas, un intérêt sera imputé au montant dû, comme dans le cadre d’un prêt. 

5. Une carte de crédit est redondante si vous bénéficiez déjà d’une carte Bancontact/Maestro

Vote carte de banque vous offre de nombreuses possibilités, mais vous vous ouvrez plus de portes encore avec une carte de crédit. Une carte de crédit est acceptée presque partout, en Belgique comme à l’étranger, même en dehors de la zone euro. Et si vous souhaitez reconstituer le solde de votre compte courant en attendant le versement de votre salaire, l’utilisation de votre carte de crédit peut être une bonne solution. 

6. Au final, toutes les cartes de crédit sont les mêmes

Inexact ! Il existe une grande variété de cartes de crédit. Les deux émetteurs les plus connus – Visa et Mastercard – offrent l’un et l’autre des cartes qui répondent aux besoins spécifiques d’un public déterminé. L’ouverture de crédit, le coût et les avantages liés à une carte vous feront apprécier celle-ci plutôt que celle-là. Cela va des systèmes de fidélité avec points aux assurances qui couvrent une partie de vos achats en cas de dommage accidentel ou de vol caractérisé. 

7. Il est inutile d’avoir plus d’une carte de crédit

Une carte de crédit est souvent suffisante, mais il est parfois pratique d’avoir une carte Visa et une carte Mastercard. Vous avez ainsi accès à plus d’endroits pour plus de liberté dans vos transactions. Et si vous avez plus d’une carte de crédit dans la famille, vous pourrez en combiner les avantages en fonction de la situation. 

8. Les cartes de crédit incitent à acheter des produits inutiles

Tout comme pour les autres services de paiement, c’est une manière plus simple de faire des achats, mais vous restez l’unique décideur. Ce n’est pas spécifique à une carte de crédit, puisqu’en l’utilisant vous dépensez un argent bien réel et que vous payez, au final, la facture. Il est primordial de rester responsable dans l’utilisation de sa carte de crédit. 

9. Tout le monde peut recevoir une carte de crédit

Tout le monde peut demander une carte de crédit, mais c’est la banque qui détermine si elle l’accorde. Cette décision se prend sur base de votre profil. Si vous ne présentez pas de défauts de paiement passés et que vous bénéficiez d’un revenu fixe en ligne avec l’ouverture de crédit souhaitée, cela ne posera généralement pas de problème. Votre banque peut analyser les possibilités avec vous.