Découvrez les coulisses du Service Clientèle

Carine Van Eesbeke, Responsable du Service Clientèle chez Beobank

Carine Van Eesbeke, Responsable du Service Clientèle chez Beobank

« Bonjour, j’ai une carte de crédit chez Beobank. Je vois apparaître sur mon décompte des frais de rappel de 8,27 €. Est-ce normal ? »

Il s’agit d’une question fréquemment posée à notre Service Clientèle. Envie de savoir comment nous la traitons? Suivez le guide !

 
1. La question nous est posée

La plupart des questions nous arrivent par l’intermédiaire des agences, du Beobank Service Center (02 626 50 50) ou par e-mail (contactinfo@beobank.be). Les agences ou Beobank Service Center sont à même de répondre directement à bon nombre de ces questions. Et ils les envoient à notre Service Clientèle si ce n’est pas le cas.

 « Nous sommes une équipe dynamique entretenant des contacts avec tous les services de la banque. Notre mission est claire : donner le plus rapidement possible et avec le sourire une réponse professionnelle à toutes les questions de nos clients », explique Carine Van Eesbeke, Reponsable du Service Clientèle.

2. La question est traitée

Nous traitons chaque message de manière approfondie. Pourquoi ce client doit-il payer 8,27 € de plus ? Il s’avère que c’est parce qu’il a payé trop tard. Nous lui avons dès lors envoyé un rappel, pour lequel nous lui avons imputé des frais supplémentaires.

Mais nous allons aussi immédiatement plus loin. Le client paye-t-il souvent en retard ou a-t-il simplement oublié de payer cette fois-ci ? Nous proposons ensuite une solution adéquate, comme une domiciliation, afin que le client ne doive plus penser à ses paiements et puisse éviter des frais supplémentaires.

3. Nous appelons le client

Nous appelons personnellement chaque client ayant une remarque, plainte ou question. La plupart du temps dans les 5 jours ouvrables. Il s’agit naturellement d’un délai que nous nous efforçons de respecter. Si cela n’est pas possible, par exemple parce que nous avons besoin de plus de temps pour étudier la question, nous lui disons immédiatement quand il peut attendre une réponse de notre part.

Nous ne nous contentons toutefois pas de fournir une réponse au client. Nous nous inquiétons aussi de savoir s’il est satisfait ou si son problème est réglé, et lui demandons s’il a d’autres questions. Et ce n’est qu’à partir de là que nous sommes satisfaits !