Le secret d'une économie optimiste

S'investir et investir

Qui ne risque rien, n'a rien

Qui ne risque rien, n'a rien

Convertir une idée en succès, réussir son pari et faire vivre son entreprise, c’est une vision de l’économie positive à laquelle tout le monde peut prendre part. Une question d’état d’esprit.

Ce qu'il se serait passé si Steve Jobs n'avait pas pris de risques ?

Dans la vie comme dans le monde de l’entreprise, il faut oser. Il faut risquer pour réussir et réaliser des objectifs que l’on pensait inatteignables. Evincé d’Apple, l’entreprise qu’il a créée en 1985, Steve Jobs prend des risques et crée une nouvelle entreprise, NeXT Computers. Celle-ci sera rachetée début 1997, ce qui permettra à l’homme au col roulé de faire son retour. Au bord de la faillite, Apple est à nouveau entre les mains de Steve Jobs. L’homme fort de la firme à la pomme prend la décision drastique de mettre fin à certains programmes et de se concentrer sur quelques produits. S’en suivront l’iMac, les iPod, iTunes et ensuite l’iPhone et l’iPad créant parfois des marchés à eux tout seuls et relançant Apple au firmament des valeurs boursières en vue.

Conquérir la planète Mars, c’est possible !

Le risque, Elon Musk en connait parfaitement la définition. Investir dans les voitures électriques dès le début des années 2000 ou avoir le projet fou de conquérir la Lune et la planète Mars, n’était pas donné à tout le monde. Chef d’entreprise et hommes d’affaires, Musk  a investi, créé, au-delà des on-dit et des critiques pour proposer aujourd’hui une gamme de voitures électriques qui fait désormais l’unanimité…

Ces réussites de grands entrepreneurs ont permis des avancées technologiques, bénéfiques à un grand nombre de personnes dans le monde. Economie positive, relance, création d’emplois mais aussi des avancées environnementales. Pour créer tout cela, il fallait prendre des risques.

Qui ne risque rien…

L’adage est bien connu, « qui ne risque rien n’a rien ». Pour que le monde avance, il est important de favoriser ces éclosions en investissant dans des projets d’entreprises. Dans des start-ups, des fonds d’investissements, des entreprises établies et via des circuits qui ont fait leurs preuves ou qui connaissent un succès croissant, on pense au crowfunding ou au micro-crédit. Chacun peut y participer, quels que soient ses moyens. Ces gens qui prennent des risques pour entreprendre et investir, c’est Steve, c’est Elon… mais c’est aussi vous.