Oserez-vous investir sans poser les bonnes questions ?

5 questions à vous poser avant d'investir

Demandez plus d'infos à votre conseiller

Demandez plus d'infos à votre conseiller

Investir est une solution pour faire fructifier son épargne mais il est important de vous poser les bonnes questions avant de vous lancer.

1. Quels sont vos objectifs ?

La première chose à faire est de déterminer le(s) objectif(s) que vous souhaitez atteindre et leur échéance. Investissez-vous pour votre retraite, pour augmenter votre niveau de vie ou pour réaliser le projet de vos rêves ? Répondre à ces simples questions permettra à votre conseiller de mieux cerner vos attentes et besoins pour entamer une relation de confiance avec vous.

2. Quel montant êtes-vous prêt à investir ?

Etant donné qu’investir implique des risques, il est également recommandé de constituer une épargne de réserve : de quel montant avez-vous besoin pour pouvoir faire à un coup dur ? Vous devez également déterminer la partie de votre patrimoine que vous souhaitez protéger. Ce qui reste après ce décompte pourra être dédié aux investissements.

Mieux vaut le savoir, aujourd’hui,  on peut estimer que les non investisseurs prennent également  une forme de risque par rapport à leur capital. L’inflation s’élève à quasi 3% ce qui au regard du rendement des comptes épargne (0.11%) constitue un risque d’érosion du capital important.

3. Quel niveau de risqué êtes-vous prêt à prendre ?

En fonction de leur nature, les investissements comportent tous une certaine part de risque. Avec des placements à terme, des bons d’état, l’investissement sera généralement moins risqué mais le rendement attendu sera plus faible. Les actions individuelles comportent quant à elles plus de risque pour le capital de départ, mais peuvent à terme engendrer plus de rendement. Pour mieux maîtriser le risque, privilégier les fonds aux actions individuelles peut être une option car ils présentent déjà une certaine diversification. Il existe par ailleurs des fonds qui présentent des stratégies d’investissement plus défensives ou plus offensives.

Une orientation intéressante est également d’étaler vos investissements dans le temps. En étalant les investissements, vous évitez par exemple d’investir tout votre capital au moment où les cours sont les plus élevés.

Avant toute chose, dressez votre profil de risque avec votre conseiller. Pour le montant que vous souhaitez investir, vous devrez donc évaluer le niveau de risque que vous êtes prêts à courir. Votre profil est-il plutôt défensif, équilibré ou spéculatif ?  

4. Comprenez-vous les produits dans lesquels vous souhaitez investir ?

Investir n’est pas un acte banal car vous investissez une partie de l’épargne que vous avez peut-être mis des années à constituer. Il est donc important que vous compreniez les produits dans lesquels vous souhaitez placer vos économies. Les concepts suivant sont-ils clairs pour vous : la structure ou le mécanisme du produit, les risques ainsi que les frais qui y sont liés ? Votre conseiller vous expliquera en détail tous ces concepts pour les produits qu’il vous recommandera. Si nécessaire, n’hésitez pas à demander plus d'infos.

5. A quelle fréquence devez-vous suivre vos investissements ?

Investir est un acte sur le long terme. Pas besoin donc d’aller vérifier la valeur en ligne de votre portefeuille tout le temps pour voir si vous avez gagné de l’argent. Mais il est utile d’analyser son portefeuille de manière régulière pour pouvoir, si nécessaire, l’adapter de manière judicieuse en fonction de votre profil, de vos objectifs ou de l’actualité financière. Une revue annuelle de votre portefeuille est un minimum.