La Centrale qui veille sur vos emprunts

La Centrale qui veille sur vos emprunts

La Centrale qui veille sur vos emprunts

Fin 2015, la Centrale recensait 6.231.065 emprunteurs et 11.248.748 crédits, selon les chiffres publiés par la BNB. Au cours de l’année, 1.671.074 contrats ont été enregistrés, une évolution marquée par la forte hausse des crédits hypothécaires vu les taux historiquement bas : 621.326 nouveaux crédits hypothécaires ont été enregistrés en 2015, soit 40 % de plus qu’en 2014 et deux fois plus qu’en 2013. A 596.621, les nouveaux prêts à tempérament ont connu une hausse de + 17,2 %. Le solde est constitué par des ouvertures de crédit et l’octroi de nouvelles cartes de crédit.

Organisée par la Banque nationale de Belgique, la Centrale des Crédits aux Particuliers enregistre tous les prêts. Les banques et autres organismes prêteurs sont obligés de lui communiquer tous les nouveaux crédits ou modification de crédits existants, qu’il s’agisse de prêts classiques ou de crédits flexibles permettant de payer avec une carte de crédit ou de descendre en négatif sur le compte à vue.

Vérification obligatoire

Avant de vous consentir un nouveau crédit, l’organisme financier que vous sollicitez doit examiner si vous avez la capacité financière de le rembourser et si vous n’êtes pas déjà engagé dans un nombre trop important de crédits par rapport à votre situation (patrimoine, revenus, etc.). Outre les informations qu’il vous demandera de lui fournir (fiches de salaires, avertissement extrait de rôle, titres de propriété, etc.), la loi lui impose de consulter la Centrale des Crédits pour obtenir la liste de vos emprunts existants. S’il soupçonne que vous ne pourrez pas rembourser un prêt supplémentaire, il doit vous le refuser. C’est un outil efficace de lutte contre le surendettement.

Défaut de paiement

La Centrale des Crédits enregistre également des informations sur les défauts de paiement. Lorsque vous ne payez pas 3 échéances de votre prêt ou que vous ne payez pas une somme due pendant 3 mois, votre banque le signale à la Centrale des Crédits. De même si vous restez en négatif plus de 3 mois sur votre compte à vue ou si vous ne payez pas l’échéance de votre carte de crédit. Au cours de l’année écoulée, 161.931 nouveaux retards de paiement ont été enregistrés à la Centrale.

Durée de l’enregistrement

Pour les contrats dont le déroulement est normal, les données enregistrées sont automatiquement supprimées 3 mois et 8 jours après la fin du contrat. Pour les défauts de paiement, l'enregistrement est de maximum 10 ans. Mais si vous régularisez votre contrat, c'est-à-dire si vous remboursez la totalité des arriérés, ce délai est réduit à 1 an. Chacun est libre de consulter à tout moment les données qui le concernent et de les faire rectifier si elles sont erronées. Pour plus d’infos, consultez le site web de la BNB.

Sources : Wikifin, BNB.