Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent

La réalité plus forte que la fiction

Un service qui change tout

Dara Duong et Philippe Bertrand

Dara Duong et Philippe Bertrand

Avez-vous déjà découvert notre campagne The Flying Pizzaman ? Philippe Bertrand, agent Beobank indépendant, l’a non seulement vue, il l’a aussi vécue ! Comment ? En rencontrant, écoutant et conseillant Dara Duong, une cliente venue demander un prêt pour un scooter. De fil en aiguille, grâce à Beobank, Madame Duong a trouvé les moyens de réaliser ses rêves d’enfant. Voici son histoire.

Dara Duong est femme de ménage à Bruxelles depuis quelques années. Comme tout le monde, elle subit les embouteillages et retards quotidiens des transports en commun. Ceux-ci sont tels qu’elle ne peut même plus récupérer ses enfants à l’heure en fin de journée. La solution est simple : un scooter lui permettrait d’échapper aux soucis de circulation, tout en se rendant chez ses clients et revenant à l’heure auprès de ses enfants.

Un premier prêt

Pour acquérir ce scooter, il lui fallait un crédit. C’est chez Beobank, dans l’agence de Saint-Josse où opère l’équipe de Philippe Bertrand, que Madame Duong a obtenu son prêt. Tout s’est mis en place, en toute simplicité et rapidité. Le montant n’était pas trop élevé, et madame Duong offrait un profil de risque peu élevé. D’ailleurs, elle a mis un point d’honneur à rembourser son prêt plus vite que prévu. Elle est comme ça, Madame Duong : elle apprécie les gens qui lui font confiance et met un point d’honneur à respecter ses engagements.

Une relation de confiance

Depuis, Madame Duong ne s’en cache pas : se rendre dans son agence Beobank, c’est un peu comme une visite à la famille, c’est y rencontrer systématiquement des personnes en qui elle a entière confiance, et vice versa. Quand sa famille, vivant au Cambodge, lui parle d’un terrain à vendre, Madame Duong sait qu’elle pourra compter sur les conseils et le soutien de Beobank. De son côté, Philippe Bertrand voit les choses du même œil. Pourquoi refuser un soutien financier à sa cliente ? Madame Duong dispose en effet d’un dossier sans faille. L’octroi d’un prêt pour l’achat du terrain tombe donc sous le sens et se conclut rapidement.

Un rêve d’enfant

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Car comme tout le monde, Madame Duong a un rêve qu’elle voudrait réaliser depuis son plus jeune âge : diriger un hôtel. Un rêve difficile à réaliser en Belgique et tout aussi utopique au Cambodge, où l’ampleur de l’investissement serait démesurée. N’ayant pas froid aux yeux, Madame Duong commence à gérer la location de l’appartement d’un client parti vivre à l’étranger. Très vite, elle se prend au jeu et revient chez Beobank avec une nouvelle idée en tête : acheter une maison, la diviser en différents appartements pour étudiants et vivre dans l’appartement laissé libre par son ancien client pour entretenir une relation de proximité avec ses locataires. Rêve farfelu ? Pas avec Beobank. La confiance entre l’agence et sa cliente et le sérieux avec lequel chaque démarche est envisagée a, une fois de plus, permis la concrétisation d’un beau projet, via l’octroi d’un prêt hypothécaire cette fois.

Aujourd’hui, Madame Duong a bien du mal à croire que son histoire a démarré avec l’octroi d’un premier crédit pour un scooter. Quelques années plus tard, la voici propriétaire d’une maison dont elle gère la location, tout en conservant son emploi de femme de ménage. Pour elle, avoir pu confier ses aspirations à une équipe humaine, compétente et à l’écoute de ses clients, a été l’élément déclencheur lui permettant de réaliser ses rêves. Certes, ce n’est pas un hôtel, mais Madame Duong n’a pas dit son dernier mot et pourrait encore nous surprendre dans les années à venir. Nul doute que Beobank, partenaire de confiance, sera toujours à ses côtés pour soutenir ses projets futurs.

Prêt à temperament, sous réserve d'acceptation du dossier et d'accord mutuel.