La révolution sans contact

La révolution sans contact

La révolution sans contact

Les méthodes de paiement innovantes, comme les codes QR ou les applis sur smartphone, ont le vent en poupe. La prochaine étape de cette (r)évolution sera le paiement sans contact. L’Europe est la région la plus développée au monde en termes de paiement sans contact, tant sur le plan des transactions que du nombre de commerçants proposant ce type de paiement.

Cette nouvelle méthode de paiement fait partie de la vie quotidienne du consommateur depuis un moment déjà dans 40 pays européens. Une étude réalisée par MasterCard démontre que le nombre de transactions sans contact en Europe a augmenté de 138% durant le troisième trimestre 2015 en comparaison avec la même période l’année précédente. En Tchéquie par exemple, 72 % de tous les paiements s’effectuent déjà sans contact.

La vitesse, un atout

En comparaison avec nos pays voisins, les paiements sans contact en sont encore à leurs balbutiements en Belgique. Mais le potentiel est très important dans notre pays aussi. Beobank est la première banque belge à émettre dorénavant des cartes de crédit sans contact, en collaboration avec MasterCard. Les clients qui ont déjà une MasterCard recevront un exemplaire sans contact lors du renouvellement de leur carte, ou de son remplacement, suite à une perte ou un vol.

“Les transactions des consommateurs qui paient sans contact sont réglées immédiatement. Cette rapidité est le plus grand atout. Nous avons calculé qu’il y a une différence de 15 secondes par paiement, ce qui est énorme lorsque vous achetez votre journal ou un café à la gare et que vous devez prendre votre train”, explique Valérie Nowak, General Manager MasterCard Belux.

Petits achats

Les paiements sans contact facilitent les petits achats quotidiens jusqu’à 25 euros, comme les titres de transport, les journaux, le fastfood. Q-Park offre ainsi déjà la possibilité de se garer sans ticket en papier, afin que les clients puissent entrer dans, et sortir rapidement du parking. Coca-Cola a pris le train en marche aussi, avec plus de 2.000 distributeurs de boissons sans contact en Belgique. De plus en plus de commerçants installent les nouveaux terminaux de paiement avec une fonction sans contact. Et dans certaines filiales de chaînes de grands magasins comme Carrefour, Ikea, Lidl, Aldi, Decathlon, McDonald’s et Le Pain Quotidien, le client peut d’ores et déjà payer sans contact.

Tap and Go

Comment fonctionne le paiement sans contact ? Pour les petits montants jusqu’à 25 euros compris, vous ne devez plus insérer votre carte dans le terminal de paiement. Contrôlez simplement le montant de votre achat sur l’écran et tenez votre carte contre le terminal de paiement. Votre paiement est effectué !

Sûr

Avant de pouvoir payer sans contact, vous devez d’abord effectuer une transaction avec votre carte en Belgique (paiement dans un magasin ou retrait d’argent à un distributeur) en indiquant votre code secret, ce qui active automatiquement la fonction de paiement sans contact. Lorsque vous effectuerez un certain nombre de paiements sans contact successifs par la suite, le terminal vous demandera de temps en temps d’introduire votre code secret, afin que votre sécurité soit toujours garantie.