L’Europe en action

L’Europe en action

L’Europe en action

 

Pour soutenir l’économie européenne, la Banque centrale européenne (BCE) a annoncé le 5 juin un train de mesures pour rendre les emprunts plus intéressants.


Davantage d’oxygène pour l’économie

Avec ce programme ciblé d’incitation, le TLTRO (targeted longer-term refinancing operations, opérations ciblées de refinancement à plus long terme), Mario Draghi veut rendre pendant une période de deux ans les emprunts à long terme plus intéressants pour les entreprises et les ménages dans la zone euro. Il encourage également l’achat d’asset-backed securities (titres adossés à des actifs) et de covered bonds (obligations sécurisées).


Mais qu’est-ce que TLTRO exactement ?

Les banques peuvent s’inscrire en deux sessions auprès de la BCE pour ces emprunts bon marché. Une première fois en septembre et une seconde fois en décembre. Entre mars 2015 et juin 2016, les banques pourront emprunter un montant supplémentaire chaque trimestre. Ces montants pourront être maximum 3 fois supérieurs aux emprunts nets de chaque banque.

Chaque emprunt aura une durée de quatre ans. Cela signifie qu’un emprunt effectué en septembre 2014 devra être remboursé pour septembre 2018. L'intérêt de l'emprunt restera fixe pendant toute sa durée. Cet intérêt fixe est constitué du taux d’intérêt actuel de la BCE, plus un spread de 10 points de base. Les intérêts seront payés à terme échu, lorsque l'emprunt aura été remboursé.

Après une période de 24 mois après chaque TLTRO, les banques pourront rembourser partiellement ou totalement l'emprunt tous les 6 mois.

Certaines banques inscrites au programme TLTRO devront cependant déjà rembourser leurs emprunts en septembre 2016. Il s’agit des banques dont les prêts émis sont inférieurs à la valeur de référence associée à la période entre le 1er mai 2014 et le 30 avril 2016. La condition supplémentaire, c’est qu’il doit s’agir de prêts accordés à des entreprises du secteur privé ne faisant pas partie du secteur financier. Le système ne s’applique pas aux prêts hypothécaires.

 

Qu’est-ce que cela signifie pour mon portefeuille ?

Après les dernières mesures d’assouplissement monétaire de la FED et de la BCE, les actions cycliques ont mieux presté que prévu. Les biens de consommation en particulier ont très bien presté. Les actions de type ‘valeur’ ont produit de meilleurs résultats que les actions de type ‘croissance’. La chute de l’euro par rapport au dollar a eu des conséquences positives pour les entreprises qui exportent. Les entreprises dans les pays exportant beaucoup remportent des résultats nettement meilleurs que dans les pays plus axés sur la consommation intérieure. On observe également de bons résultats pour les actions de petites entreprises et les pays périphériques profitent de la bonne situation des marchés.

Bien que l’Europe soit moins attrayante pour les investisseurs qu’au premier semestre, il y a encore des opportunités. De nombreuses actions européennes offrent ainsi de belles perspectives aux investisseurs qui optent de manière réfléchie pour des fonds avec des actions ayant un haut potentiel et un cours plus faible d'une part, et des actions qualitatives défensives qui continuent de bien prester dans une situation macro-économique faible d'autre part.

En savoir plus ?

 

Venez nous voir pour discuter de votre portefeuille avec votre conseiller en investissements

 

Nous vous rappelons que les produits d’investissement sont exposés à des risques, en ce compris la perte possible du capital investi. Les produits d’investissement ne sont pas des dépôts bancaires et ne sont pas garantis par Beobank NV/SA.