Mettez du beurre dans votre pension

Mettez du beurre dans votre pension

Mettez du beurre dans votre pension

Une enquête publiée en novembre dernier par le magazine Knack/Le Vif montre à quel point les Belges sont mal informés à propos de leur pension. Trois personnes sur quatre trouvent que le système n’est pas clair et qu’elles reçoivent trop peu d’informations, à peine un francophone sur cinq (22 %) / un Flamand sur trois (33 %) affirme savoir à peu près combien lui procurera sa pension légale une fois parvenu à la retraite.

Qu’en est-il réellement ? Selon les chiffres du Bureau du Plan, avec une moyenne mensuelle de moins de 1.200 euros brut, le Belge a l’une des pensions légales les plus basses d’Europe. Et ce montant varie selon le statut professionnel. Si un fonctionnaire à la retraite peut compter sur 2.300 euros brut en moyenne par mois, le salarié en percevra 1.100 et l’indépendant 800, toujours en moyenne (pour une personne isolée).

 

Trois statuts, trois pensions


  • Salariés : la pension des salariés est calculée sur base de trois paramètres : la durée de la carrière professionnelle, les rémunérations perçues et la situation familiale. Elle oscille en général entre 60 et 75 % du dernier salaire, avec un plafond situé à 2.723,37 euros bruts par mois pour un chef de ménage ayant effectué une carrière complète de 45 ans. (source: ONP)

  • Indépendants : les paramètres sont similaires à ceux utilisés dans le régime des travailleurs salariés. Mais certaines modalités diffèrent. En 2012, le gouvernement a décidé d’aligner le montant minimum de la pension d’indépendant sur celui des salariés. Mais le plafond est bien moins élevé puisqu’il atteint 1.592,99 € brut pour une chef de ménage. (source: Acerta)

  • Fonctionnaires: le régime de pension des fonctionnaires statutaires est très différent de celui des salariés. On ne prend pas en considération les rémunérations obtenues tout au long de la carrière, mais la moyenne du traitement des 10 dernières années (depuis 2014). D’où des pensions sensiblement plus élevées.



  •  
  •  


 

Comment connaître votre pension légale ?

A 55 ans, les travailleurs salariés reçoivent automatiquement une estimation de leur pension de l'Office national des Pensions (ONP). Les indépendants peuvent s'adresser à l'INASTI pour obtenir une simulation de leur pension, mais seulement moins de 5 ans avant l'ouverture de leur droit à la pension. Pour les fonctionnaires, l'âge de référence pour obtenir une estimation est de 57 ans. Bon à savoir : le site interactif MyPension.be vous permet d'accéder en ligne à votre dossier de pension et d’obtenir une simulation fiable de votre future pension.

 

Profitez des avantages fiscaux

Comment conserver votre niveau de vie après votre départ à la retraite ? Mieux vaut penser le plus tôt possible à vous constituer un capital complémentaire. Les systèmes mis en place par le gouvernement pour avantager fiscalement l’épargne pour votre pension sont nombreux. Ces avantages fiscaux se retrouvent dans les 2e et 3e piliers de pension. Le 2e pilier concerne les pensions sectorielles et d’entreprises, accessibles aux salariés. Les indépendants, eux, peuvent souscrire une Pension libre complémentaire (PLCI). Quant au 3e pilier, accessible à tous, il est constitué par l’épargne-pension qui permet de déduire fiscalement 30 % du montant épargné, avec un maximum de 940 € par contribuable et par an.

 

Chez Beobank, vous pouvez opter pour une formule d’épargne du troisième pilier. Parlez-en avec votre conseiller Beobank.